Vivre seul, de plus en plus fréquent

Le nombre de personnes vivant seules en France a plus que doublé depuis 1962 et cette tendance devrait s'accentuer dans l'avenir, selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) portant sur le recensement de 2007.

Un Français sur sept (14 %) vivait seul en 2007 comparativement à 6% il y a 50 ans. Les femmes sont quelque 5,2 millions à vivre seules comparativement à 3,6 millions chez les hommes.

Et ce, malgré que la proportion des hommes ait connu une plus forte hausse, ayant triplé (de 4% à 12%) de 1962 à 2007 alors que celle des femmes a doublé (8% à 16%).

Trois grandes catégories de personnes vivant seules sont distinguées:

- Les jeunes, qui forment des couples plus tardivement, sont deux fois plus nombreux qu'en 1982 à vivre seuls; les femmes quittent plus tôt le foyer parental: environ 20% d'entre elles demeurent seules vers l'âge de 20 ans;

- Les adultes qui connaissent plus de ruptures conjugales; à 40 ans, 8% vivent seuls.

- Les personnes âgées qui, avec l'allongement de l'espérance de vie, connaissent fréquemment le veuvage et veulent très majoritairement vivre chez elles. À 80 ans, 55% vivent seules. Ce nombre est appelé à augmenter massivement, selon Laurent Toulemon, démographe à l'Ined, et "le besoin d'aide au maintien à domicile va exploser et obliger à reconsidérer l'approche de la prise en charge du vieillissement".

Une personne sur dix recensée comme vivant seule ne l'est toutefois pas tout le temps: il y a les pères séparés qui vivent seuls la semaine et avec leurs enfants le week-end, les jeunes qui reviennent chez leurs parents en fin de semaine et de plus en plus de couples qui vivent partiellement ensemble (living apart together).

Voyez également:

Psychomédia avec sources: Ined, Le Figaro. Tous droits réservés.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

il y a aussi ceux à qui la solitude est infligée

la maladie et l'invalidité font aussi que beaucoup de gens vivent seuls.
en général, quand un homme tombe malade ou devient invalide, une femme aura plus le "courage" de rester et de compenser l'infirmité du conjoint quitte à faire abstraction de sa libido que dans le cas inverse.
dans mon cas, j'ai choisi de n'imposer à personne ma "nouvelle vie" en tant que malade, je n'arrive déjà pas à me supporter moi-même dans mes difficultés quotidiennes et ne me voit pas imposer ça à quelqu'un qui n'aura sans doute pas non plus la force de s'occuper de moi par contre, ma solitude ne me pèse pas tant que j'ai mon ordinateur pour m'ouvrir au monde, je suis heureuse d'être seule et libre de tous mes faits et gestes, je ne suis pas dépendante affectivement (amoureusement parlant)et mes amis me comblent de tout le reste ;)

mais quelles sont les causes de ce phénomène là???

les causes??

seul

A mon avis;1Perte du sens du Devoir ,on a que des droits,donc de la liberté,car nous pouvons faire les beaux,mais nous ne sommes que des humains. Egoisme,orgueil,la société actuelle encence les soi disant fort,les gagnants pret a tout pour etre vu,et le service au ministere du dieu Argent,desir;plaisir couteux
couple separe par et pour le travail,irresponsabilité des hommes et des femmes tres vite utilisée par des dirigeants qui ne reculent devant rien pour assouvir leur ego leur pouvoir.Politiques qui sont fou et n aiment pas leurs peuples
2 les gens qui aiment etre seul meme si c est pas facile
3 ceux qui seul sont en symbiose avec le monde,le suivent,l ecoutent,