Les cauchemars chez les jeunes enfants associés au tempérament

Les cauchemars chez les enfants d'âge préscolaire sont moins fréquents que ce que l'on croyait. Lorsqu'ils sont présents, ils ont tendance à être reliés à des caractéristiques de la personnalité déja présentes à 5 mois selon une récente recherche de l'Université de Montréal publiée dans l'American Academy of Sleep Medicine.

L'évaluation par la mère de l'anxiété
de l'enfant à 17 mois était le meilleur prédicteur psychologique, parmi 10, des cauchemars à 29 mois.

Une recherche précédente avec des jumeaux identiques et non identiques a suggéré qu'une certaine vulnérabilité à faire des cauchemars est héréditaire.

Cette vulnérabilité en interaction avec des stresseurs de l'environnement peut amener le déclenchement des cauchemars.

Les enfants faisant de façon régulière de mauvais rêves étaient évalués par leurs mères comme ayant des tempéraments plus difficiles à 5 mois, étant plus perturbés émotivement et plus anxieux à 17 mois que les enfants ne faisant pas de mauvais rêves.

Ils étaient aussi plus fréquemment agités durant le jour et pleuraient davantage à 5 mois. Ils étaient aussi plus agités et difficiles à calmer à 17 mois.

"Ces résultats supportent l'idée que, pour les jeunes enfants qui font de mauvais rêves de façon chronique, il en est comme pour les adultes souffrant de cauchemars chez qui des liens avec une détresse générale et des psychopathologies émotives sont bien établis, écrivent les auteurs.

Des traitements ciblant les symptômes anxieux et la promotion précoce de pratiques parentales protectrices pourraient donc aider à prévenir un enchaînement de changements conduisant avec les années aux mauvais rêves, aux cauchemars et aux psychopathologies associées.

Voyez également:

Terreurs nocturnes, éveils confus, somnambulisme et cauchemars chez les enfants
Problèmes de sommeil chez les enfants : médicaments dans 80% des consultations!
DOSSIER : Sommeil, Section: Enfants et adolescents

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Enfants et adolescents.