Arrêter de fumer lié à des changements de personnalité chez les jeunes adultes

Arrêter de fumer est lié à des changements positifs de personalité chez les jeunes adultes, selon une étude publiée dans la revue Nicotine and Tobacco Research.

Andrew Littlefield de l'Université du Missouri et ses collègues ont comparé les traits de personnalité chez des fumeurs et des ex-fumeurs de 18 à 35 ans.

Ceux qui fumaient présentaient deux traits de personnalité plus marqués:

- l'impulsivité: agir sans penser aux conséquences
- le neuroticisme: être négatif émotionnellement et anxieux la plupart du temps.

Pour certains jeunes adultes, explique le chercheur, fumer est impulsif. Et, ceux qui ont connu la plus grande baisse d'impulsivité et de neuroticisme entre 18 et 25 ans étaient plus susceptibles d'avoir arrêté de fumer.

Si les efforts anti-tabagisme ciblaient cette impulsivité, cela pourrait aider des jeunes à arrêter de fumer, estime le chercheur.

Mais, à mesure qu'une personne prend de l'âge et continue de fumer, fumer fait partie du comportement régulier et devient moins impulsif, estime le chercheur. Les motifs pour fumer plus tard dans la vie - l'habitude, l'envie, la perte de contrôle et la tolérance - sont des éléments clés de la dépendance à la nicotine et semblent être plus indépendants des traits de personnalité, explique-t-il.

L'usage de substances prêtant à abus (tabac, drogues, alcool) résulte d'une relation complexe entre des facteurs génétiques et environnementaux, rappelle-t-il.

Voyez également:

Psychomédia avec source: University of Missouri. Tous droits réservés.


Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Arrêter de fumer

J'ai 58 ans. J'ai fumé pendant 40 ans. Ça fait maintenant 3 ans que j'ai arrêter.
Je ne suis pas certain que j'arrêterais de fumer à un âge aussi avancé si c'était à recommencer. On dirait que 6 mois après avoir arrêter j'ai commencé à être de plus en plus malade de plus en plus souvent alors qu'avant je ne l'étais jamais ou très peu. Je crois que le choc d'arrêter à causé des problèmes qui n'existaient pas avant à plusieurs niveau, psychploqique et physique.
Arrêter de fumer le plus tôt possible et idéalement avant l'âge de 50 ans. Après cela... pas certain que c'est une bonne idée si ça fait 40 ans que vous fumez. C'est définitivement une question qui mérite d'être étudié.