Le trouble obsessionnel-compulsif et le syndrome de la Tourette liés à des anticorps

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et le syndrome Gilles de la Tourette (tics) peuvent se développer chez les enfants suite à une réponse inappropriée du système immunitaire à une bactérie causant les infections communes de la gorge, selon une étude publiée dans la revue Molecular Psychiatry.

L'étude fournit de nouvelles indications pour identifier les enfants à risque de réactions auto-immunes affectant le cerveau et suggère des avenues potentielles de traitement.

Mady Hornig de l'Université Columbia et ses collègues ont montré que des souris immunisées contre une bactérie streptocoque de groupe A et produisant des anticorps contre celle-ci présentaient des comportements répétitifs évoquant ceux des enfants ayant une pathologie psychiatrique auto-immune associée aux infections par une telle bactérie. L'injection de ces anticorps chez des souris non immunisées (n'ayant pas été en contact avec la bactérie) provoquaient aussi les mêmes comportements.
"Ces résultats montrent que les anticorps seuls sont suffisants pour provoquer ce syndrome comportemental", dit Dr. Hornig. "Ils peuvent aussi avoir des implications pour comprendre, prévenir et traiter d'autres troubles potentiellement liés à l'auto-immunité, dont les troubles du spectre autistique (ou troubles envahissants du développement) ainsi que des troubles de l'humeur, de l'attention, de l'apprentissage et alimentaires".

Voyez également:

Streptocoque A, troubles obsessionnel compulsif et de la Tourette
Symptômes obsessionnels-compulsifs dans l'enfance et TOC à l'âge adulte
Le trouble obsessionnel compulsif chez les jeunes enfants

Psychomédia avec source: Columbia University's Mailman School of Public Health.