Alcool, tabac, cannabis: la hausse est stoppée chez les jeunes Suisses

Tous les 4 ans, depuis 1986, les habitudes de consommation des jeunes en Suisse sont mesurées. Pour la première fois leur consommation de tabac, d'alcool et de cannabis est à la baisse. La consommation avait connu un pic en 2002.

Selon l'étude de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), un quart des garçons de 15 ans boivent de l'alcool chaque semaine alors que 17% des filles du même âge font de même.
En 2002, 32,7% des garçons et 21,8% des filles avouaient une consommation hebdomadaire d'alcool. Par rapport à 2002, le taux des adolescents qui s'enivrent plusieurs fois par semaine a lui aussi diminué.

30% des garçons et 20% des filles de 15 ans indiquent avoir été ivres au moins deux fois dans leur vie. La bière reste la boisson préférée des garçons, les filles préférant les alcopops et la bière. Après une croissance massive en 2002, la consommation d'alcopops a nettement régressé.

En ce qui concerne le tabac, dans le passé, le taux de fumeurs fluctuait. Ces vingt dernières années, il a globalement régressé. L'an dernier, 15% des jeunes de 15 ans fumaient au moins une fois par semaine et 10% chaque jour.

Pour ce qui est du cannabis, après un pic en 2002, le taux actuel de consommation rejoint celui de 1998. 34% des garçons et 27% des filles de 15 ans ont indiqué avoir déjà goûté au cannabis. Au cours des douze mois précédant l'enquête, 25% des garçons et 21% des filles avaient fumé des joints.

Selon Holger Schmid responsable de l'enquête, la diminution du nombre de fumeurs est liée au fait que la population est davantage sensibilisée. L'ivresse chez les jeunes a, elle aussi, beaucoup occupé les médias et les politiques. «La prise de conscience des parents, mais aussi des adolescents eux-mêmes, en a certainement été augmentée», estime M. Schmid. L'introduction d'une taxe spéciale sur les alcopops en 2003 a aussi fait baisser la consommation de ces boissons appréciées des jeunes.

Malgré ces résultats encourageants, beaucoup reste à faire en matière de prévention et de volonté politique considère l'ISPA. L'Institut suggère notamment d'augmenter le prix des cigarettes et de l'alcool, les rendre moins accessibles étant des mesures ayant fait leurs preuves.

Sources:
Swissinfo, 20 février 2007
Le Temps.ch, 21 février 2007

Voyez également:

Lien entre tabagisme et consommation d'autres substances chez les jeunes
Les parents connaissent peu la consommation de drogues et d'alcool de leurs ados
Les adolescents deviennent rapidement dépendants de la cigarette
Fumer des cigarettes inciterait à boire davantage d'alcool
Les cigarettes contiennent de plus en plus de nicotine
Une zone du cerveau contrôle l'addiction à la nicotine

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Toxicomanies et dépendances