Les ventes de médicaments anti-tabac ne diminuent pas les ventes de cigarettes

Il n'est pas facile d'arrêter de fumer. Malgré l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer au travail en février 2007, étendue en janvier 2008 aux cafés et restaurants, le tabagisme a très peu reculé en France, les ventes de cigarettes n'ayant diminué que de 1,48% en 2007 selon le bilan annuel de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publié ce vendredi.

Ces ventes sont stables depuis 2004,
après un recul très marqué sur 2003-2004, consécutif aux fortes hausses du prix des cigarettes.

Et cela malgré que le marché des médicaments d'aides à l'arrêt du tabac ait enregistré une forte croissance, avec notamment l'arrivée du Champix dans les pharmacies.

Pourtant, outre l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, l'année 2007 a vu le prix de la cigarette augmenter en août de 6%. De plus, depuis le 1er février 2007, les médicaments d'aide à l'arrêt du tabac sont remboursables jusqu'à 50 euros annuellement (428.770 forfaits versés).

Les ventes de substituts nicotiniques sous formes orales (1) ont augmenté de 12,8%, mais leurs parts de marché ont diminué de presque 6% (37,2%). Les ventes de timbres (patchs) ont augmenté de 4%, mais leurs parts de marché ont diminué de 10% (40,3%). Le plus grands perdant est le Zyban (un antidépresseur aussi commercialisé sous le nom de Wellbutrin SR) avec des ventes en chute de 45% (2,6% de part de marché).

"Il y a des gens qui fument et qui prennent des substituts de nicotine en même temps", commente le pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT), le Pr Bertrand Dautzenberg.

Même si l'interdiction de fumer dans les lieux publics, décidée pour protéger les non-fumeurs du tabagisme passif, semble avoir eu peu d'impact sur l'arrêt du tabac, le président de l'Office français de prévention du tabagisme estime qu'elle a eu "un fantastique effet sur la diminution de l'exposition", avec des taux de pollution nettement en baisse.

(1) Dont ne fait pas partie le Champix qui n'est pas un substitut de nicotine. Voir lien plus bas.

PsychoMédia avec source:
Latribune.fr

Voyez également:

Champix, un nouveau médicament pour aider le sevrage de la nicotine
Les cigarettes contiennent de plus en plus de nicotine
L'addiction à la nicotine influencée génétiquement
La varenicline (Champix), médicament anti-tabac, serait aussi anti-alcool
DOSSIER : Toxicomanies, Arrêter de fumer

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Addictions, Arrêter de fumer.