Le tabagisme passif augmente les hospitalisations pour infection chez les bébés

Près d'un enfant sur trois victime de tabagisme passif est hospitalisé dans sa première année, selon une étude chinoise publiée par l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé (INPES) dans le dernier numéro de "Actualités Tabac".

Les enfants les plus fragiles, prématurés ou de petit poids à la naissance, sont davantage affectés.
Les chercheurs de l'Université de Hong Kong ont suivi, pendant 8 ans, 7402 enfants nés en 1997. Près de 41% d'entre eux étaient exposés au tabagisme passif domestique.

La moitié de l'ensemble des enfants a été hospitalisée au moins une fois pendant ces huit ans. Dans 50,7% des cas il s'agissait d'infection pulmonaire et dans 33,9% des cas d'un problème infectieux d'autre origine.

Près du tiers de ceux exposés de façon rapprochée au tabac (moins de trois mètres) a été hospitalisé dans la première année. Le risque relatif d'hospitalisation pour infection grave, respiratoire ou autre, était de 1,45 dans les six premiers mois comparativement aux enfants non exposés.

PsychoMédia avec source:
INPES, Actualité tabac

Voyez également:

DOSSIER: Toxicomanies: Arrêter de fumer
Les produits nettoyants domestiques dangereux pour les poumons des enfants
L'asthme causé par une seule utilisation par semaine de produits nettoyants