Télétravail: moins de stress, plus grande satisfaction, meilleur équilibre

Selon une analyse de près de 50 études sur le télétravail, les employés rapportent moins de stress, un sentiment d'automonie qui permet d'améliorer l'équilibre travail-vie personnelle et un meilleur moral. Les employeurs gagnent également car leurs coûts sont éventuellement diminués.

Ravi S. Gajendran et David A. Harrison ont analysé 46 études impliquant 12.833 employés. Leur analyse, publiée dans le Journal of Applied Psychology montre que le télétravail a plus d'effets positifs que d'effets négatifs.
L'autonomie, selon les auteurs, est un facteur majeur pour la satisfaction au travail. Et les gens faisant du travail à distance rapportent effectivement une plus grande satisfaction ainsi que moins de motivation à quitter leur emploi, moins de stress, un meilleur équilibre travail-famille et de meilleures évaluations de performance de leurs superviseurs.

On estime à 45 millions le nombre d'Américains faisant du télétravail en 2006, le télétravail étant défini par les chercheurs comme "un arrangement alternatif de travail dans lequel les employés exécutent des tâches ailleurs que le lieu de travail primaire ou central pour au moins une portion de leur temps de travail, en utilisant les média électroniques pour interagir avec d'autres à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation."

Selon les superviseurs, les performances n'étaient pas négativement affectées par le télétravail et les travailleurs ne sentaient pas que leurs perspectives de carrière pouvaient en souffrir. Les relations de travail n'étaient pas détériorées sauf une exception: les travailleurs passant trois jours ou plus à l'extérieur notaient une détérioration des relations avec les co-travailleurs.

Il est possible que les femmes retirent davantage de bénéfices du télétravail. Dans les études réalisées auprès de groupes de travail où la proportion de femmes était plus élevée, les évaluations de performance de la part des superviseurs étaient plus élevées et les perspectives de carrière étaient meilleures.

Selon les auteurs, le télétravail n'a pas, contrairement aux attentes exprimées dans la littérature académique et appliquée, d'effet direct sur la qualité des relations de travail et les perspectives de carrière perçues.

Voyez également:

Voyagement pour le travail = stress, fatigue et moindre qualité de vie
Le stress au travail lié à l'insatisfaction et à la dépression

Psychomédia avec sources: American Psychological Association.
Tous droits réservés