Le trouble bipolaire, de parents à enfants

Les enfants et les adolescents dont un parent est atteint du trouble bipolaire (maniaco-dépression ou psychose maniaco-dépressive) semblent avoir un risque plus élevé de développer le trouble avec un début précoce ainsi que des troubles de l'humeur et des troubles anxieux, selon une étude parue dans les Archives of General Psychiatry.
Boris Birmaher de l'Université de Pittsburgh et ses collègues ont comparé 388 enfants (âgés de 6 à 18 ans) de 233 parents atteints du trouble à 251 enfants de 143 parents sans le trouble (choisis selon des caractéristiques socio-démographiques correspondantes).

10.6% des enfants de parents bipolaires présentaient les symptômes d'un trouble du spectre bipolaire comparativement à 0.8% des enfants du groupe de comparaison.

28.6% des enfants dont les deux parents étaient atteints du trouble avaient développé le trouble. Le risque de développer un trouble de l'humeur ou anxieux était le même pour les enfants avec un ou deux parents ayant le trouble.

La plupart des parents ayant le trouble rapportaient que leur maladie avait débuté avant l'âge de 20 ans et environ 20% rapportaient qu'elle avait débuté avant l'âge de 13 ans.

Cependant, chez la plupart de leurs enfants ayant développé le trouble, le premier épisode était survenu avant l'âge de 12 ans, ce qui suggère, commentent les chercheurs, soit que les parents ont une meilleure perception des symptômes de leurs enfants tôt dans la vie, soit que le trouble se manifeste plus précocement chez les nouvelles générations.

Voyez également:

Les enfants de parents atteints de trouble bipolaire sont biologiquement plus sensibles
Évolution du trouble bipolaire chez les enfants et adolescents
Augmentation drastique des diagnostics de trouble bipolaire chez les enfants
Les enfants de parents bipolaires plus créatifs
DOSSIER: Trouble bipolaire

Psychomédia avec source: Science Daily