Près de la moitié des violences physiques sont commises dans les familles

Environ 1,7 million de personnes, soit 5,6% de la population âgée de plus de 18 ans, déclarent avoir été agressées physiquement ou sexuellement en 2005 et 2006, selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance (OND) réalisée en partenariat avec l'Insee.

Selon cette enquête, près de la moitié de ces violences sont commises au sein des familles.
Quelque 891.000 personnes, 584.000 femmes et 307.000 hommes, auraient été victimes de violences physiques et sexuelles au sein de leur famille.

Alors que 930.000 personnes auraient été victimes de violences physiques par une personne ne vivant pas avec elles dont 315.000 ayant subi des violences sexuelles en dehors de leur foyer.

Les hommes sont majoritaires parmi les victimes de violences physiques "hors ménage" alors que les femmes sont plus nombreuses à subir des violences physiques ou sexuelles au sein du ménage ou sexuelles en dehors.

En 2005 et 2006, 6,1% des femmes ont été victimes de violences comparativement à 5,1% des hommes.

En ce qui concerne la violence conjugale, on estime à 330.000 le nombre de femmes ayant été victimes de leur conjoint, "un chiffre trois fois supérieur à celui des hommes ayant déclaré avoir été victimes de leur conjoint". Quand l’agression se déroule en dehors du couple, la femme est victime d’un ex-conjoint dans 32 % des cas.

Le "taux de plainte" pour les violences sexuelles hors ménage est de 8,4% et de 8,8% pour les violences intra-ménage.

Plus de 75% des victimes de violences sexuelles hors ménage et 84% des victimes de violence intra ménage n'ont fait aucun signalement à la police ou à la gendarmerie, que ce soit sous forme de plainte ou de main courante.

Sources:
Le Figaro
Le Monde

Voyez également:

Enquête: Violence envers les jeunes femmes à Seine-Saint-Denis (mars 2007)
Les violences contre les personnes en hausse (France, oct 2006)
Une fois sur 5, une victime de violence se trouve au travail (Statistique Canada 2007)

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Victimes de violence.