Qu'est-ce que le delirium tremens dû au sevrage de l'alcool?

Le delirium tremens est un ensemble de symptômes sévères dus au sevrage de l'alcool.

Les critères diagnostiques du DSM-IV (1) pour le delirium dû au sevrage d'une substance (alcool, drogue ou médicaments) sont les suivants:

A. Perturbation de la conscience (c.-à-d. baisse d'une prise de conscience claire de l'environnement) avec diminution de la capacité à diriger, focaliser, soutenir ou mobiliser l'attention.

B. Modification du fonctionnement cognitif (telle qu'un déficit de la mémoire, une désorientation, une perturbation du langage) ou bien survenue d'une perturbation des perceptions qui n'est pas mieux expliquée par une démence préexistante, stabilisée ou en évolution.

C. La perturbation s'installe en un temps court (habituellement quelques heures ou quelques jours) et tend à avoir une évolution fluctuante tout au long de la journée.

D. Mise en évidence, d'après l'histoire de la maladie, l'examen physique ou les examens complémentaires d'une apparition des symptômes des critères A et B au moment d'un syndrome de sevrage, ou bien peu de temps après.

Les personnes atteintes de delirium tremens peuvent présenter également des problèmes physiques: crises convulsives, tremblements, agitation, fièvre, sueurs, déshydratation. D'autres symptômes peuvent être une tachycardie et une hypertension artérielle. Un tel sevrage sévère peut dans certains cas causer la mort. Le risque de décès se situerait entre 10 % et 15 %.

Une personne ayant une consommation importante d'alcool ne devrait pas arrêter soudainement. Différents types de médicaments peuvent prévenir et atténuer les effets du sevrage alcoolique et le délirium.

Voyez également:

(1) Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Publié par l'American Psychiatric association.

Psychomédia Tous droits réservés.