Vitamine D et calcium: nouvelles recommandations de l'Institut de médecine américain

L'institut de médecine américain (Institute of Medicine) recommande d'augmenter les apports quotidiens conseillés pour la vitamine D et le calcium. Ces nouvelles recommandations réfèrent à la santé des os seulement.

Un nombre croissant d'études établissent un lien entre une carence en vitamine D et des maladies telles que les maladies cardiaques, certains cancers, les maladies liées au système immunitaire (grippe, asthme, maladies auto-immunes...) et le diabète. Plusieurs experts auraient souhaité que les nouvelles recommandations soient plus élevées pour refléter les résultats de ces études. Mais les liens démontrés ne prouvent pas un rôle causal de la vitamine D et des études supplémentaires sont nécessaires pour prouver ce rôle, considère l'Institut.

Ce dernier recommande d'augmenter l'apport de vitamine D quotidien à 600 UI (unités internationales) pour les personnes âgées entre 1 et 70 ans et à 800 UI pour les personnes de plus de 70 ans. Un apport plus important n'apporte pas de bénéfice supplémentaire pour la santé des os, précise-t-il. Les anciennes recommandations étaient de 200 UI pour les personnes de 1 à 50 ans, 400 UI pour les personnes de 51 à 70 ans et 600 UI pour les personnes de 70 ans et plus.

La majorité des Américains et les Canadiens obtiennent suffisamment de vitamine D et de calcium, selon ces lignes directrices. Des adolescentes âgées de 9 à 18 ans peuvent avoir un apport insuffisant de calcium et des personnes âgées peuvent avoir un apport insuffisant de calcium et de vitamine D.

Les nouvelles recommandations précisent des limites supérieures quotidiennes de sécurité à ne pas dépasser:

  • 1000 UI pour les nourrissons jusqu'à 6 mois
  • 1500 UI pour les nourrissons de 6 à 12 mois
  • 2500 UI pour les enfants âgés de 1 à 3
  • 3000 UI pour les enfants de 4 à 8 ans
  • 4000 UI pour tous les autres

Des experts jugent ces nouvelles recommandations conservatrices. Michael F. Holick de l'Université de Boston, auteur de The Vitamin D Solution, considère qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction et espère que les recommandations seront haussées à mesure que de nouvelles informations seront disponibles. Robert P. Heaney de l'Université Creighton considère de son côté que les connaissances actuelles auraient pu justifier des niveaux plus élevés. Il se réjouit toutefois que les limites supérieures aient été haussées.

En ce qui concerne le calcium, les nouvelles recommandations quotidiennes sont de:

  • 700 mg pour les enfants âgés de 1 à 3
  • 1000 mg pour presque tous les enfants âgés de 4 à 8
  • 1300 mg pour les adolescents âgés de 9 à 18
  • 1000 mg pour les personnes âgées de 19 à 50 et les hommes jusqu'à 71 ans
  • 1200 mg pour les femmes à partir de 51 ans et les hommes et les femmes de 71 ans et plus.
Les limites quotidiennes supérieures sont de:
  • 1000 mg pour les nourrissons jusqu'à 6 mois
  • 1.500 mg pour les nourrissons de 6 à 12 mois
  • 2.500 mg pour les enfants âgés de 1 à 8
  • 3.000 mg pour les adolescents de 9 ans à 18 ans
  • 2.500 mg de personnes âgées de 19 à 50
  • 2.000 mg pour tous les autres groupes d'âge

Voyez également:

Vitamine D: quels aliments, combien de soleil, quel apport recommandé?
La carence en vitamine D: le problème de santé le plus répandu?
DOSSIER Psychomédia: Vitamine D et différentes conditions de santé

Psychomédia avec source:
WebMD
Tous droits réservés