Asthme: 8 conseils pratiques pour bien voyager

À l'occasion de la Journée mondiale de l’Asthme, qui se tient le 3 mai, des professionnels de l’Hôpital Mont-Sinaï (Montréal) donnent 8 conseils pratiques pour les voyageurs asthmatiques. La clé du succès est de savoir identifier les facteurs de risque et les éviter, ainsi que de bien suivre son plan de traitement », explique Chudney Pierre-Louis, infirmière, coordonnatrice du Centre de gestion de l’asthme de l’Hôpital Mont-Sinaï.

1. Avant de planifier votre voyage, parlez à votre médecin pour vous assurer que votre asthme est bien contrôlé et qu’il est prudent de partir.

2. Assurez-vous de renouveler l’ensemble de vos médicaments au moins quelques jours avant votre départ. Ayez-les sur vous en tout temps, par exemple dans votre bagage à main. Apportez également une copie de votre ordonnance préalablement traduite dans la langue du pays de destination.

3. Choisissez votre destination selon vos déclencheurs environnementaux si possible: acariens de la poussière, moisissures, aliments, squames animales, pollens, changements de conditions météorologique, smog, exercices, fumée secondaire? Par exemple, les plaines et le bord de mer sont de bons exemples de destinations à privilégier pour leur faible densité pollinique.

4. À l’hôtel, demandez une chambre d’hôtel hypoallergène ou du moins sans tapis. Apportez de la maison votre propre taie d’oreiller antiallergénique afin d’éviter le contact avec des acariens ou d’autres allergènes.

5. Dans le train ou l’avion, au restaurant ou à l’hôtel, soyez vigilants et faites savoir que vous avez des allergies, lorsque possible, idéalement dans la langue du pays de destination pour éviter les malentendus. Si vous avez une EpiPen, ayez-la toujours à portée de la main.

6. Ne vous empêchez surtout pas de pratiquer votre sport préféré! L’important est de bien s’échauffer avant de faire un effort physique. Un échauffement continu d’intensité modéré de 15 minutes suffira. Au besoin, vous pouvez utiliser votre médication de secours de 5 à 10 minutes avant de faire votre activité physique.

7. Évitez la fumée secondaire puisqu’elle peut aggraver les symptômes de l’asthme. Si vous fumez vous-même, il est temps d’arrêter!

8. Il est important d’informer les personnes qui vous accompagnent de votre condition et d’avoir une assurance voyage valide. Vous pouvez aussi porter un bracelet Medic Alert.

En France, la Journée mondiale de l’Asthme est coordonnée par l'Association Asthme et Allergies qui diffuse également une brochure intitulée "Asthmatiques, des conseils pratiques pour bien voyager". Réalisée avec le soutien du laboratoire GlaxoSmithKline, elle sera notamment diffusée dans les centres hospitaliers, les cabinets médicaux et les pharmacies. Elle ne semble pas disponible sur le site internet de l'association.

Voyez également:

Hôpital Mont-Sinaï Montréal, Association Asthme et Allergies
Tous droits réservés