Alzheimer: la caféine pourrait réduire les symptômes et les dommages cérébraux

La caféine pourrait améliorer les problèmes de mémoire liés à la maladie d'Alzheimer, selon une étude américaine publiée dans le Journal of Alzheimer's disease. Elle pourrait aussi réduire la formation des plaques de protéines dans le cerveau qui sont caractéristiques de la maladie. Des recherches précédentes avaient aussi suggéré un effet protecteur de la caféine.

Dr Gary Arendash et ses collègues de l'Université de Floride ont mené cette recherche avec 55 souris de 18 à 19 mois (équivalant 70 ans chez l'humain) ayant développé les symptômes de la maladie d'Alzheimer.
La moitié des souris recevait l'équivalent (chez l'humain) de 5 tasses de café par jour (ou 2 tasses de cappuccino, 14 tasses de thé, 20 cannettes de boissons gazeuses).

Après 2 mois, les souris ayant reçu la caféine obtenaient de meilleurs résultats à des tests de mémoire et d'habiletés mentales alors qu'il n'y avait pas d'amélioration de performance chez les souris n'ayant pas reçu de caféine.

Une diminution de près de 50% des plaques de protéines amyloïdes était observée. La caféine affectait, selon certains tests, la production de deux enzymes nécessaires pour la formation de ces plaques. La caféine semblait diminuer l'inflammation qui conduit à une surabondance de la protéine, indiquent les chercheurs.

Une recherche précédente de la même équipe a montré que des souris plus jeunes, également modifiées pour développer la maladie d'Alzheimer, qui recevaient de la caféine lorsque jeunes adultes étaient protégées de l'apparition de problèmes de mémoire.

Les chercheurs souhaitent maintenant réaliser des essais chez l'humain.

Voyez également:

Le café pourrait protéger de la démence (dont l'Alzheimer)
Un café par jour protègerait le cerveau contre l'Alzheimer
Alzheimer: la vitamine B3 réduirait les symptômes et les dommages cérébraux
DOSSIER: Maladie d'Alzheimer et démences