Le café pourrait protéger contre la démence (dont l'Alzheimer)

La consommation de café pourrait protéger de la démence (dont la maladie d'Alzheimer) selon une récente étude publiée dans le Journal of Alzheimer’s Disease. Des chercheurs suédois et danois ont suivi 1409 personnes, d'âge moyen au début de la recherche, pendant 21 ans. Celles qui rapportaient boire 3 à 5 tasses de café par jour avaient 65% moins de risque de développer une démence comparativement à celles qui en buvaient 2 ou moins.
Pour Dr. Miia Kivipelto de l'Institut Karolinska (Stockholm), principale auteur de l'étude, il est encore trop tôt toutefois pour recommander la consommation de café afin de prévenir les maladies neurodégénératives telles que l'Alzheimer. Ces résultats devraient être reproduits car cette étude n'incluait pas suffisamment de participants pour que les résultats soient significatifs statistiquement.

Dr. Kivipelto et ses collègues avancent plusieurs explications possibles pour une diminution du risque de démence. Des études précédentes ont montré un lien entre la consommation de café et un risque réduit de diabète de type 2. Or, ce dernier a été associé avec un risque plus élevé de démence. Dans des études sur des animaux, la caféine réduisait la formation des plaques amyloïdes dans le cerveau qui sont caractéristiques de la maladie d'Alzheimer. Et enfin, l'effet antioxydant du café pourrait réduire les facteurs vasculaires de risque pour la démence.

Des recherches ont aussi montré que la consommation de café pourrait réduire le risque de maladie de Parkinson.

Voyez également:

Un café par jour protègerait le cerveau contre l'Alzheimer
Effet protecteur de la caféine pour la mémoire chez les femmes
Le café réduit le risque cardiovasculaire
DOSSIER: Maladie d'Alzheimer et démences

Psychomédia avec source: New York Times