Le bonheur serait lié à la personnalité et en bonne partie génétique

Le niveau de bonheur au cours de la vie serait grandement influencé par les gènes selon une étude auprès de 900 jumeaux identiques et non identiques parue dans le journal Psychological Science.

Selon les chercheurs britanniques et australiens, les gènes contrôleraient environ 50% des traits de personnalité qui contribuent au bonheur. L'autre 50% serait lié au mode de vie et aux circonstances de la vie.

Parce que les jumeaux identiques ont exactement le même bagage génétique, alors que ce n'est pas le cas pour les jumeaux non identiques, il est possible en comparant les résultats des deux groupes de calculer dans quelle mesure un trait particulier est influencé par la génétique.
Les chercheurs ont utilisé le modèle des cinq grands facteurs de la personnalité ("Big five"). Les tendances à ne pas s'inquiéter, à être sociable et à être consciencieux, identifiées dans ce modèle, ont été associées dans d'autres recherches au niveau global de bonheur et de bien-être.

Les différences de résultats entre les jumeaux identiques et non identiques suggèrent que ces traits sont influencés jusqu'à 50% par des facteurs génétiques.

"Bien que le bonheur est sujet à une grande variété d'influences extérieures, nous avons trouvé qu'il y a une composante héréditaire qui peut être expliquée par l'architecture génétique de la personnalité, affirme Dr Alexander Weiss, de l'Université d'Edinburgh, qui a dirigé cette recherche.

Voyez également:

FAITES LE TEST : Quels sont vos grands traits de personnalité?
Des exercices simples aident à augmenter le bonheur et diminuer la dépression
Miser sur ses points forts pour être plus heureux
Moins de bonheur, plus de dépression dans la quarantaine à travers le monde
DOSSIER Psychomédia: Psychologie de la personnalité

PsychoMédia avec source:BBC