Une hormone, la ghréline, influence l'addiction à la nourriture et à l'alcool

La ghréline est une hormone principalement produite par l'estomac et qui se trouve aussi en petite quantité dans le cerveau. Elle est connue pour augmenter la sensation de faim et le besoin de manger.

Selon une récente recherche, publiée dans la revue Alcoholism: Clinical & Experimental Research, certaines variations du gène produisant la ghréline et ses récepteurs sont plus fréquentes chez les personnes alcooliques.
Jörgen Engel de l'Université de Gothenburg et ses collègues ont étudié ce gène chez 138 personnes se faisant traiter pour dépendance à l'alcool et 417 personnes de la population générale.

Ils ont identifié une variation du gène (GHS-R1A) produisant le ghréline qui était associée à une consommation importante d'alcool. Une autre variation du même gène était associée à un indice de masse corporelle plus élevé chez les personnes consommant de grandes quantités d'alcool.

Les chercheurs concluent que ces variations génétiques rendent plus susceptibles de présenter des comportements addictifs multiples tels que la dépendance à l'alcool et la suralimentation.

La ghréline, considèrent-ils, pourrait être ciblée pour le développement de nouveaux médicaments pour la dépendance à l'alcool ou une combinaison de dépendance à l'alcool et de trouble alimentaire.

PsychoMédia avec source: Eurekalert

Voyez également:


Poids: la ghréline (hormone de la faim) influence la dépression et l'anxiété
Maigrir: un médicament testé pour l'addiction aux drogues et à la nourriture
Traitement par médicaments de l'alcoolisme (dépendance à l'alcool)
DOSSIER: Médicaments pour la perte de poids
DOSSIER: Maigrir