DOSSIER: Médicaments pour la perte de poids

Mise à jour 15 juin 2010

Voyez également:
Quels sont les médicaments pour maigrir?
Coupe faim, brûleurs et bloqueurs de graisse, ... : quels sont les produits vendus pour maigrir?

Après la suspension de l'autorisation de mise en marché du Sibutral (Réductil ou Meridia) en Europe, survenue en janvier 2010, un seul médicament spécifiquement dédié à la perte de poids, le Alli ou Xenical (orlistat), demeure sur le marché européen. Certains autres médicaments, comme la phentermine sont disponibles avec prescription médicale dans d'autres pays, notamment les États-Unis.
Le médicament Acomplia (rimonabant), était autorisé de 2006 à 2008 en Europe. Il a été retiré du marché, après avoir été très largement prescrit, en raison d'effets secondaires tels que la dépression et les idées suicidaires.

D'autres médicaments, comme l'anticonvulsivant ou stabilisateur de l'humeur Épitomax ou Topamax (topiramate), qui ne sont pas spécifiquement indiqués pour la perte de poids, sont parfois prescrits hors autorisation de mise sur le marché (AMM), ce contre quoi des mises en garde ont été émises. Enfin certains médicaments, qui sont actuellement utilisés pour le traitement de diverses pathologies, sont actuellement à l'étude pour le traitement de l'obésité (voir plus bas).

LES MÉDICAMENTS SPÉCIFIQUES POUR LA PERTE DE POIDS

Ces médicaments sont autorisés pour les personnes souffrant d'obésité, c'est-à-dire ayant un indice de masse corporelle (IMC) (2) de 30 et plus ou dont le surpoids (indice inférieur à 30) cause des risques particuliers pour la santé. Les essais cliniques ont montré qu'ils ne sont efficaces pour perdre du poids que s'ils sont combinés à un alimentation réduite en calories et à l'exercice physique.

Le Sibutral, Reductil, ou Meridia (sibutramine)

Le Sibutral (sibutramine) a été introduit sur le marché français en 2001. Il agit en augmentant la quantité de sérotonine et de noradrénaline dans le cerveau pour diminuer la sensation de faim et amener plus rapidement une sensation de satiété.

Une étude a montré qu'environ 60% des gens qui le prenaient pendant un an ont obtenu une perte de poids d'environ 5% de leur poids. Ce médicament ne fonctionne pas pour tous, environ 10% de ceux qui l'utilisent ne perdent pas de poids.

Voyez à ce sujet:
L'efficacité du médicament coupe faim Sibutral (Reductil) varie selon les gènes

Ce médicament comporte un risque d’augmentation de la pression artérielle. Une utilisation inadéquate peut entraîner des effets secondaires sérieux comme l'arythmie cardiaque, une hausse de la pression intraoculaire causant de la douleur et une hémorragie. Les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou de troubles de la circulation doivent éviter de prendre de la sibutramine. Il faut aussi éviter de le prendre en même temps que des médicaments comme des antidépresseurs ou un produit tel que le millepertuis qui agissent également sur la concentration de sérotonine dans le cerveau.

Pour cette raison, moins d’un an et demi après son autorisation, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a restreint son usage, réservant sa prescription à certains médecins et services spécialisés dans le traitement de l’obésité.

Voyez:
Le Sibutral (Reductil) lié à des infarctus et AVC chez les personnes à risque élevé

D'autres médicaments de cette catégorie ont été retirés du marché en France en 1997 car ils pouvaient amener de l’hypertension artérielle pulmonaire, une maladie grave qui peut se déclarer plus de 5 ans après l'arrêt de cette médication selon l'Afssaps. Ces médicaments sont le fenfluramine (Pondéral) et le dexfenfluramine (Isoméride).

Voyez à ce sujet:
L'Afssaps avertit d'effets à retardement de coupe-faim (Pondéral, Isoméride, ... )
Médicaments amaigrissants retirés il y a 11 ans: séquelles toujours présentes

Certains produits à base d'herbes peuvent contenir de la sibutramine:
Produits naturels pour maigrir contenant des métaux lourds et des médicaments

La phentermine est un médicament de la même catégorie, celle des anorexigènes amphétaminiques, qui a été retiré du marché en Europe (où il était commercialisé sous les noms Adipex-P et Ionamin, ainsi que Linyl en France) en raison de risques d'effets indésirables cardiaques et pulmonaires. Il est encore commercialisé avec prescription médicale pour un traitement de courte durée aux États-Unis. Il est toutefois largement proposé illégalement sur internet.

Le Xenical et le Alli (orlistat)

Le Xenical (orlistat) bloque l'absorption de certains gras par les intestins.

Environ 60% des gens prenant le Xenical pendant 12 à 18 mois ont perdu 5% ou plus de leur poids contre 46% dans le groupe de comparaison après 12 mois et 37% après 18 mois. Des effets secondaires fréquents sont les effets gastro-intestinaux (diarrhées, incontinence). Un autre effet peut être une carence en vitamines.

Le Alli, qui est une version à moitié dosée du Xenical est en vente libre. Voyez: Alli, médicament en vente libre pour la perte de poids: appel à la prudence.

AUTRES MÉDICAMENTS

L'Épitomax ou Topamax (topiramate)

L'Épitomax ou Topamax (topiramate), qui est un anticonvulsivant, utilisé pour le traitement de l'épilepsie et des migraines, est parfois utilisé hors indication (hors autorisation de mise sur le marché) pour réduire l'appétit chez les gens dont l'obésité est due à l'hyperphagie.

Les anticonvulsivants sont de plus en plus utilisés comme stabilisateurs de l'humeur pour traiter les épisodes de manie dans le trouble bipolaire (Maniaco-dépression).

Pour des informations sur les anticonvulsivants voyez de dossier:
Trouble bipolaire et médicaments

MÉDICAMENTS EN COURS D'ESSAIS CLINIQUES

Nouveaux médicaments pour maigrir, Qnexa, Lorcaserin et Contrave, en cours d'essais
Le médicament Lorcaserin pour maigrir efficace lors d'un essai clinique
Le médicament Qnexa pour la perte de poids efficace lors d'essais cliniques
Contrave, nouveau médicament psychotrope pour maigrir: essais cliniques positifs
La tesofensine, prochain médicament pour maigrir?

(1) Sibutral (France), Meridia (Canada) ou Reductil (Europe).

(2) L'indice de masse corporelle (IMC) est calculé à partir de la grandeur et du poids. Un IMC normal se situe entre 18.5 et 24.9, le surpoids se situe entre 25 et 29.9, l'obésité au-dessus de 30.


Voyez également:

Le nouvel antidiabétique Victoza (liraglutide) aide à maigrir
Poids: les médicaments peuvent favoriser le maintien des comportements malsains
Perdre du poids: quinze conseils d'experts
Perdre du poids: quels buts se fixer et comment les atteindre?
DOSSIER : Maigrir

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être et Perdre du poids.