Le médicament Qsymia (Qnexa) pour la perte de poids efficace lors d'essais cliniques

La compagnie pharmaceutique Vivus a annoncé aujourd'hui que son médicament Qnexa (appelé Qsymia depuis juillet 2012) d'aide à la perte de poids a rencontré les critères d'efficacité requis par l'autorité américaine du médicament, la Food and Drug administration (FDA), dans deux essais cliniques de phase 3. Ces études constituent le dernier stade avant la demande d'autorisation de mise en marché qui devrait être déposée avant la fin de l'année. Le laboratoire prévoit le lancement du produit pour le début de 2011.

Qnexa est une combinaison du médicament (coupe-faim) phentermine (un suppresseur d'appétit dérivé de l'amphétamine) et du médicament anticonvulsivant (antiépileptique) topiramate (Topamax).
Deux études de 56 semaines ont comparé l'efficacité de Qnexa à celle d'un placebo. Dans l'une d'elle, 67% des participants prenant le médicament ont perdu au moins 5% de leur poids comparativement à 17% pour le groupe placebo et dans l'autre, 70% ont perdu ce poids comparativement à 21%. Dans la première étude les participants, qui suivaient aussi un régime amaigrissant, ont perdu en moyenne 8 kilos et dans la deuxième, 13.6 kilos. Avec le placebo, la perte de poids était de 2.7 kilos.

Selon Vivus, les principaux effets secondaires de Qnexa étaient la bouche sèche, des fourmillements dans les doigts et les orteils et la constipation. Il n'y avait pas d'évidence de dépression, de comportement suicidaire ou de problèmes cognitifs, des effets secondaires possibles des médicaments qui agissent sur le système nerveux central qui préoccupent la FDA.

Vivus Inc est en compétition, pour introduire sur le marché un nouveau médicament anti-obésité, avec Arena Pharmaceuticals, qui teste le Lorcaserin (pour lequel une demande d'autorisation de mise en marché est aussi prévue avant la fin de l'année), et Orexigen Therapeutics, qui teste le Contrave (qui est une combinaison de l'antidépresseur bupropion commercialisé sous le nom Wellbutrin et du médicament anti-addiction naltrexone commercialisé sous les noms Revia et Nalorex).

Un autre médicament est en développement par le laboratoire Amylin Pharmaceuticals. Il combine la pramlintide, l'ingrédient actif du médicament contre le diabète Symlin, avec la leptine, une hormone liée à la faim.

Voyez également:

Le Qnexa et le Lorcaserin soumis à la FDA
Nouveaux médicaments pour maigrir, Qnexa, Lorcaserin et Contrave, en cours d'essais
Contrave, nouveau médicament psychotrope pour maigrir: essais cliniques positifs
Le médicament Lorcaserin pour maigrir efficace lors d'un essai clinique
DOSSIER Psychomédia: Médicaments pour la perte de poids

Psychomédia avec sources:Bloomberg, New York Times