Qsymia (Qnexa) et Lorcaserin (Belviq), médicaments pour la perte de poids, soumis à la FDA

Le laboratoire pharmaceutique Vivus a indiqué mardi avoir déposé à la Food and Drug Administration (FDA) américaine une demande d'autorisation de mise en marché pour son médicament Qnexa (appelé Qsymia depuis juillet 2012) pour le traitement de l'obésité. Ce médicament est une combinaison de phentermine (dérivé de l'amphétamine, utilisé pour réduire l'appétit) et de topiramate (Topamax, un antiépileptique).

Il y a une semaine, Arena Pharmaceuticals, a aussi indiqué avoir déposé une telle demande pour son médicament Lorcaserin qui est une combinaison de benzazépine et d'hydrochloride. Il affecte le neurotransmetteur sérotonine en ciblant sélectivement un récepteur spécifique de celui-ci, ce qui permettrait d'éviter les effets secondaires cardiaques observés avec d'autres médicaments ciblant la sérotonine ainsi que de potentiels effets indésirables psychiatriques.
Un troisième laboratoire, Orexigen Therapeutics, planifie être prêt pour demander l'autorisation de mise en marché de son médicament Contrave32 dans la première moitié de 2010. Ce médicament est une combinaison de bupropion (Wellbutrin, un antidépresseur notamment utilisé pour aider le sevrage tabagique) et naltrexone (Revia ou Nalorex, un médicament contre les addictions aux drogues et à l'alcool).

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia: Médicaments, produits et compléments pour la perte de poids
DOSSIER Psychomédia: Maigrir sainement

Psychomédia avec source:
Los Angeles Times