Détournement de l'anti-épileptique Epitomax pour la perte de poids: mise en garde de l'Afssaps

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a émis une mise en garde, le 26 août, concernant le détournement de l'usage d'Epitomax (topiramate, nom commercial dans certains pays: Topamax) comme aide pour maigrir en dehors des indications autorisées. L'Epitomax, autorisé en France depuis 1996, est uniquement indiqué dans le traitement de l’épilepsie chez l’adulte et chez l’enfant et de la migraine chez l’adulte, précise l'Afssaps.

Ce médicament, indique l'agence, ne fait l'objet d'aucune évaluation de son efficacité et de sa sécurité d'emploi pour la perte de poids. Les effets indésirables sont nombreux et, pour beaucoup, de fréquence élevée. Parmi ces effets graves, les risques au niveau rénal, oculaire ou métabolique. L'Epitomax diminuerait aussi l'efficacité de la contraception hormonale et, lors d'une grossesse, exposerait le fœtus à des malformations.

L’Afssaps recommande aux médecins de respecter strictement les indications prévues dans les autorisations de mise sur le marché et aux pharmaciens de délivrer le médicament uniquement aux personnes pour lesquelles il est prescrit comme antiépileptique ou antimigraineux.

  • Les effets du topiramate comme anorexigène et comme médicament anti-addiction font l'objet d'étude depuis plusieurs années. En octobre dernier, la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine du médicament, a refusé une autorisation de mise sur le marché d'un médicament (Qnexa) combinant le topiramate à la phentermine (un dérivé de l'amphétamine). Une étude publiée en avril dernier dans le Lancet montrait une efficacité de cette combinaison. Mais la FDA s'inquiétait notamment des risques de malformation congénitale (lié à l'anti-épileptique) et des risques cardiaques.

L'Epitomax fait aussi l'objet d'études pour évaluer son intérêt pour la réduction de la consommation d'alcool.

Cette mise en garde survient dans le contexte du scandale du Mediator qui était largement prescrit pour la perte de poids alors qu'il était autorisé sur le marché comme antidiabétique.

Voyez également:

Afssaps
Tous droits réservés