DOSSIER Médicaments pour le traitement du trouble bipolaire

Mise à jour régulière

Le premier traitement du trouble bipolaire (ou maniaco-dépression) se produit souvent lors d'une phase aigue d'un épisode de manie. Les stabilisateurs de l'humeur et les médicaments antipsychotiques sont alors les médicaments les plus utilisés. Les benzodiazépines (anxiolytiques) peuvent aussi être utilisés à la place des antipsychotiques ou comme médicament additionnel. Les antidépresseurs sont également souvent utilisés pour les épisodes dépressifs.

Rappelons que, bien que souvent essentielle pour le contrôle de la maladie, la médication est aussi souvent insuffisante pour un contrôle satisfaisant à long terme. La compréhension des symptômes et l'adaptation à la maladie jouent aussi un rôle crucial.

LES THYMORÉGULATEURS (STABILISATEURS DE L'HUMEUR)

Les médicaments thymorégulateurs, aussi appelés stabilisateurs de l'humeur ou normothymiques, comprennent le lithium et les anticonvulsivants (anti-épileptiques).

Le lithium

Le carbonate de lithium qui se retrouve sous plusieurs noms commerciaux (Téralithe, Cibalith-S, Eskalith, Lithane, Lithobid, Lithonate et d'autres) est le médicament le plus utilisé pour diminuer la sévérité et la fréquence des épisodes maniaques. Il peut aussi soulager les épisodes de dépression. Il peut être prescrit pour de longues périodes (même entre les épisodes) comme thérapie de maintenance.

On croit qu'il agit sur certains neurotransmetteurs qui affectent l'humeur mais ses mécanismes d'action ne sont pas complètement compris. Il aide à avoir un meilleur contrôle des émotions et à éviter les comportements extrêmes. Son action se fait ressentir après une à deux semaines.

Effets secondaires du lithium

Les effets secondaires possibles incluent les tremblements, une soif accrue, des urines plus fréquentes, la diarrhée, des vomissements, le gain de poids, des troubles de mémoire, une diminution de la concentration, la somnolence, une faiblesse musculaire, une perte de cheveux, l'acné, une baisse du fonctionnement de la glande thyroïde. Certains effets secondaires peuvent s'atténuer après quelques semaines.

La prudence est requise pour la conduite automobile et l'opération de machinerie. La consommation d'alcool doit être réduite.

Le sel et les liquides affectent la quantité de lithium dans le sang. Il est recommandé d'être régulier dans leur consommation.

Des tests sanguins permettent de vérifier le fonctionnement des reins qui peuvent être affectés par le lithium.

Effets secondaires du lithium et recommandations (selon une analyse de 400 études, janv. 2012)
Le lithium serait un traitement plus efficace que le valproate
Trouble bipolaire: une cause biologique possible sur laquelle agit le lithium

Les anticonvulsivants (antiépileptiques)

Les médicaments anticonvulsivants (antiépileptiques) sont de plus en plus utilisés comme stabilisateurs de l'humeur pour traiter les épisodes de manie. Ils sont utilisés seuls, avec le lithium ou avec un antipsychotique.

Ils calment l'hyperactivité du cerveau de diverses façons. Pour cette raison, ils sont utilisés pour traiter l'épilepsie, prévenir les migraines et traiter d'autres troubles du cerveau. Ils étaient originalement utilisés pour traiter les crises d'épilepsie. Une amélioration dans la stabilité de l'humeur était alors observée.

En général ces médicaments sont à leur efficacité maximale après 2 semaines d'utilisation.

Les effets secondaires des anticonvulsivants

Certains anticonvulsivants peuvent causer des dommages au foie et aux reins et diminuer la quantité de plaquettes dans le sang. Des tests sanguins réguliers permettent d'exercer une surveillance.

Des effets secondaires fréquents sont: les étourdissements, la somnolence, la fatigue, les nausées, les tremblements, des rougeurs et le gain de poids. La plupart de ces effets diminuent avec le temps.

Ils peuvent interagir avec d'autres médicaments (même l'aspirine) et causer ainsi des problèmes sérieux. Il est important de mentionner à votre médecin, tous médicaments ou produits naturels que vous prenez.

Les femmes enceintes ne devraient pas prendre d'anticonvulsivants car ils augmentent le risque de malformations.

Les anticonvulsivants augmenteraient les risques suicidaires
Certains stabilisateurs de l'humeur peuvent affecter les hormones sexuelles

LES ANTIPSYCHOTIQUES (NEUROLEPTIQUES)

Les médicaments antipsychotiques (ou neuroleptiques) atypiques (ou de deuxième génération) sont aussi utilisés comme traitement à court terme de symptômes comme les hallucinations, les idées délirantes et la confusion qui peuvent se produire durant une phase aigue d'un épisode maniaque ou d'un épisode dépressif sévère. Ils sont aussi utilisés comme sédatifs, pour l'insomnie, l'anxiété et l'agitation.

Ils sont souvent pris avec un stabilisateur de l'humeur jusqu'à ce que ce dernier soit pleinement efficace. Ils sont aussi utilisés seuls comme traitement à long terme pour les gens qui ne tolèrent pas bien ou ne répondent pas au lithium ou aux anticonvulsivants.

Ces médicaments comportent plusieurs effets secondaires.

Zyprexa autorisé pour le trouble bipolaire et la schizophrénie chez les adolescents (USA)
Seroquel approuvé pour la dépression adulte et le trouble bipolaire pédiatrique (USA)
Le Seroquel pour le traitement du trouble bipolaire
Le Zeldox (Geodon) autorisé pour le trouble bipolaire au Canada (ferait prendre moins de poids)

LES BENZODIAZÉPINES (ANXIOLYTIQUES)

Les médicaments anxiolytiques de la classe des benzodiazépines peuvent être utilisés à la place des antipsychotiques ou comme médicament additionnel pour calmer l'anxiété, favoriser le sommeil et la relaxation musculaire durant un épisode de manie. Les benzodiazépines peuvent créer une dépendance.

Pour des informations sur les benzodiazépines, voyez:

Troubles anxieux et médicaments

LES ANTIDÉPRESSEURS

Les antidépresseurs sont souvent utilisés pour traiter un épisode dépressif du trouble bipolaire. Selon étude publiée en février 2009, ils devraient être évités chez les personnes présentant des symptômes légers de manie en même temps que les symptômes de dépression car chez ces dernières, ils risquent de déclencher d'un épisode de manie.

Dépression bipolaire, antidépresseur inutile avec stabilisateur de l'humeur


Voyez également:

Liens entre psychiatres et cies pharmaceutiques, l'exemple des antipsychotiques pour les jeunes