Aromathérapie: le parfum de jasmin aussi puissant que les médicaments sédatifs

Le parfum de jasmin peut aider, aussi efficacement que des médicaments, à réduire l'anxiété et favoriser le sommeil, selon une étude allemande publiée dans le Journal of Biological Chemistry .

Olga Sergeeva et Helmut Hass de l'Université Heinrich Heine (Düsseldorf) ont trouvé que deux parfums, le Vertacetal-coeur et sa variation chimique PI24513, ont les mêmes mécanismes moléculaires d'action que les barbituriques prescrits ou le propofol (Diprivan).
Les classes de substances qui exercent un effet calmant sont l'alcool, les barbituriques, les opiacés, et depuis les années 1950, les benzodiazépines, indiquent les chercheurs.

Les benzodiazépines, les barbituriques et les anesthésiques tels que le propofol agissent via des récepteurs aux synapses des cellules nerveuses dans le cerveau et augmentent l'effet d'inhibition du neurotransmetteur GABA. Ils augmentent de deux à trois fois l'effet du GABA.

Les chercheurs ont testé des centaines de parfums pour déterminer leur effet sur les récepteurs GABA chez les humains et les souris. Le Vertacetal-coeur et sa variation chimique PI24513 étaient les plus forts.: ils augmentaient l'effet du GABA plus de 5 fois et agissaient donc aussi fortement que les médicaments connus.

Une vérification avec des souris génétiquement modifiées dont les récepteurs du GABA ne répondaient plus au propofol confirme que le mécanisme d'action est le même: les récepteurs modifiées ne répondaient plus aux parfums. En laboratoire, des tests comportementaux ont montré que, inhalés ou injectés, les parfums avaient un effet calmant sur les souris.

Ces résultats peuvent être considérés comme l'indication d'une base scientifique pour l'aromathérapie, commentent les chercheurs.

Voyez également:

L'aromathérapie (lavande, jasmin) réduit les effets du stress sur le système immunitaire
Un parfum de fleur favorise de bons rêves
Le parfum de lavande atténuerait l'anxiété même chez le dentiste
DOSSIER Psychomédia : l'aromathérapie

Psychomédia avec source:
Science Daily
Tous droits réservés