Ce test, l'Échelle d'estime de soi de Rosenberg, développé par le sociologue Morris Rosenberg (1), demeure le plus utilisé dans la recherche en psychologie pour mesurer le niveau global d'estime de soi. Rosenberg, décédé en 1992, est particulièrement connu pour ses travaux sur le concept de soi.

Il définit l'estime de soi comme étant « une orientation positive ou négative envers soi-même ; une évaluation globale de sa valeur ».

Elle est, selon son modèle, une composante du concept de soi qui est « l'ensemble des pensées et des sentiments de la personne par rapport à elle-même. »

Outre l'estime de soi, d'autres composantes du concept de soi sont le sentiment d'efficacité personnelle (« self-efficacy »), qui est la croyance concernant ses capacités d'atteindre des buts, et les identités de soi.

FAITES LE TEST (gratuit, sans inscription)

Voyez également :

(1) « Rosenberg's Self-Esteem Scale » : Rosenberg, Morris (1965), Society and the Adolescent Self-Image. Traduction française : Évelyne F. Vallières et Robert J. Vallerand, publiée en 1990 dans l'International Journal of Psychology.

Psychomédia
Tous droits réservés