Parents de jeunes bébés: les mères en font toujours plus (France)

"A la maison aussi, la parité est loin d'être une réalité. Ainsi, pour les tâches domestiques et parentales, les mères françaises conservent le premier rôle, même si une part non négligeable de pères s'occupent de leur bébé davantage qu'auparavant" selon une enquête du ministère de l'Emploi et de la Cohésion sociale et de celui de la Santé (France).
"Les pères sont davantage présents quand il s'agit du biberon et du change que quand il faut donner le bain ou des soins. Ainsi, trois pères sur cinq disent préparer et donner le biberon et 50% changer le bébé en alternance avec leur conjointe. En revanche, dans les deux tiers des ménages, le bain et les soins sont des activités habituellement dévolues à la mère.

"Les tâches parentales requérant le plus de temps ou de technicité demeurent donc spécifiquement féminines" concluent les auteurs de cette enquête (...).

L'inégalité pères/mères se retrouve également dans la répartition des tâches domestiques. Ainsi, passés les premiers mois suivant la naissance du bébé, les pères déclarent consacrer environ une heure par jour à ces tâches (repassage, vaisselle, ménage, lessive, cuisine, courses), contre deux heures et demie pour les mères.

(...) En revanche, dans les foyers comptant d'autres enfants que le dernier-né, les pères disent consacrer en moyenne deux heures 40 par jour à s'occuper de leurs aînés (habillage, toilette, repas, jeux, devoirs, trajets scolaires et extrascolaires).

Mais, même dans ce type de ménages, les mères passent davantage de temps que leur conjoint à la prise en charge des aînés: quatre heures en moyenne par jour, soit une fois et demie de plus que les pères.

Autre constatation: plus le poids des revenus professionnels du père est important dans les ressources du ménage, plus sa participation aux tâches domestiques et parentales est faible. Ainsi, 30% des pères qui apportent l'essentiel des ressources du ménage laissent biberon, change, bain et soins du bébé totalement à la charge de la mère et 42% d'entre eux déclarent moins de trois heures par semaine de travail domestique."

Psychomédia avec source:
La Tribune

Voyez également:
  • Les femmes initialement volontaires pour la double tâche
  • Les pères les plus attentifs adhèrent moins aux rôles traditionnels
  • Votre relation de couple est-elle égalitaire?
  • Difficultés sexuelles chez les parents d'un premier enfant de six mois