Grossesse: Paracétamol (Tylénol) et risque d'asthme chez l'enfant

Le Paracétamol et le Tylénol (acétaminophène) durant la grossesse pourraient augmenter, chez l'enfant, le risque de respiration sifflante, souvent liée à l'asthme, selon une analyse de la littérature scientifique sur le sujet publiée dans la revue Clinical & Experimental Allergy.

Richard Beasley du Medical Research Institute de Nouvelle- Zélande et ses collègues ont combiné les résultats de six études portant sur le lien entre l'antidouleur durant la grossesse et la respiration sifflante. Les résultats suggèrent que le médicament, à n’importe quel stade de la grossesse, est lié à risque accru de 21% chez les enfants entre 2 ans et demi à 7 ans.

Les chercheurs considèrent qu'il est urgent de mener des études qui vérifient ces résultats. Ils suggèrent aux femmes enceintes d'utiliser l'antidouleur avec parcimonie.

  • Les antalgiques légers (aspirine, anti-inflammatoires, paracétamol) pendant la grossesse augmente le risque de cryptorchidie (testicule restant en position abdominale et ne descendant pas dans les bourses), selon une étude française publiée en 2010.

  • Par ailleurs, une étude néo-zélandaise publiée en 2010 montrait que l'acétaminophène pourrait augmenter les risques d'asthme chez les adolescents ainsi que d'eczéma et de rhinite-conjonctivite.

Voyez également:

The Times Herald
Tous droits réservés