Les symptômes du trouble déficit d'attention et hyperactivité (TDAH) chez l'adulte peuvent mener à de sérieuses conséquences selon Russell Barkley, auteur du livre "ADHD in Adults: What the Science Says". Des recherches ont montré, dit-il, que les adultes qui présentent le trouble sont:

- 3 fois plus susceptibles de ne pas avoir d'emploi;
- 2 fois plus susceptibles d'avoir des problèmes à garder des amis;
- 47% plus susceptibles d'avoir des difficultés à mettre de l'argent de côté pour payer leurs comptes;
- 4 fois plus susceptibles de contracter une maladie transmise sexuellement.

Il cite deux études sur les conséquences du TDAH chez l'adulte.

Une première de l'Université du Massachusetts, menée en 2003 et 2004, examinait des aspects du mode de vie parmi trois groupes: 146 adultes ayant le TDAH référés par une même clinique, 97 adultes n'ayant pas le TDAH référés par cette clinique et 109 adultes de la population générale sans le TDAH.

Les adultes ayant le TDAH étaient trois fois plus susceptibles de vendre des drogues illégales (21% contre 6% dans le groupe de comparaison). Dans le groupe ayant le TDAH, 67% avaient des problèmes de gestion de l'argent comparativement à 15% dans le groupe de comparaison.

Une seconde étude, du Collège médical du Wisconsin à Milwaukee débutée en 1977, comparait le mode de vie de 158 personnes ayant reçu un diagnostic de TDAH lorsqu'ils étaient enfants et qui présentaient encore ou non les symptômes du trouble à l'âge de 27 ans avec 81 personnes qui ne présentaient pas le trouble lorsqu'ils étaient enfants.

Les adultes avec le TDAH étaient trois fois plus susceptibles d'initier des batailles (30% contre 9%), de détruire la propriété d'autrui (31% comparativement à 8%) et de s'introduire par effraction (20% contre 7%). Ils étaient plus susceptibles de consommer des drogues illégales, de s'engager dans certains comportements anti-sociaux, d'avoir des problèmes financiers et de s'engager dans des comportements sexuels risqués.

Ces recherches indiquent un besoin de mieux formaliser et valider des critères pour diagnostiquer le TDAH chez l'adulte, considère Barkley.