Rencontres en ligne: l'imagination avantage les personnes peu connues

Les personnes rencontrées en ligne sont mieux aimées tant qu'elles demeurent peu connues car l'imagination remplace l'information manquante par des caractéristiques positives.

Les attentes ainsi créées préparent évidemment le désappointement lors de la rencontre en personne. La déception toucherait beaucoup plus fortement les femmes qui investiraient davantage dans leurs rencontres en ligne car elles chercheraient davantage l'âme soeur alors que les hommes viseraient plutôt des relations de passage, selon le chercheur Michael Norton de l'Université de Harvard.
"En général, dit-il, plus vous en apprenez sur un amoureux(se), moins vous allez "cliquer" et poursuivre la relation."

Dans une expérience qu'il a menée auprès de 304 membres d'un site de rencontres, âgés en moyenne de 34 ans, il leur présentait des candidats potentiels pour une rencontre au moyen de 1 à 10 traits sélectionnés au hasard parmi 200 caractéristiques recueillies dans des profils de membres. Les participants devaient évaluer comment la personne présentée leur plaisait de prime abord.

Les participants donnaient des évaluations plus basses aux candidats potentiels quand ils recevaient plus d'informations à leur sujet selon les résultats publiés dans le Journal of Personality and Social Psychology.

Une autre expérience suggérait qu'il y aurait une tendance, dès qu'un point de désaccord est identifié, à ce que toute autre chose apprise sur la personne soit perçue comme une indication supplémentaire des différences et du manque d'affinité. "Une fois que vous avez commencé ce processus c'est comme une avalanche", commente Norton.

Dans une troisième expérience, un groupe de personnes était interrogé avant de recontrer en réel quelqu'un rencontré en ligne alors qu'un autre groupe était interrogé sur une rencontre en réel passée avec une personne rencontrée en ligne.

Les résultats montrent que faire la connaissance d'une personne en face à face porte un coup dur à la romance. Les scores donnés avant les rencontres étaient beaucoup plus élevés que les scores donnés après. Le degré de similarité perçu chutait également.

Les profils en ligne fournissent un aperçu limité d'une personne et ce niveau de flou alimente les imaginations, commente Norton.

Et ce, d'autant plus que chacun tend à colorer son profil de façon un peu plus positive, rappelle-t-il, citant une étude sur les mensonges dans les sites de rencontres.

Voyez également:

À quel point les gens mentent-ils sur les sites de rencontres?
Sites de rencontres : les tests psychologiques donnent-ils satisfaction ?
Choix d'un(e) partenaire chez les hommes et les femmes: les dires et les faits

Psychomédia avec source: LifeScience.
Tous droits réservés.