Pistes pour avoir du succès sur Facebook

Facebook a publié une analyse des styles de mises à jour de statut et des réactions qu'ils suscitent. Plus d'un million de mises à jour ont été analysées selon les catégories de mots utilisés (1).

L'analyse montre que les jeunes expriment plus d'émotions négatives (dont la colère) et utilisent plus de jurons. Ils utilisent plus de pronoms se référant à soi-même (je, me, moi, mon...). Les personnes plus âgées font des mises à jour plus longues et parlent plus d'autres personnes dont leur famille.

Les gens qui ont le plus d'amis ont tendance à utiliser davantage les pronoms de la deuxième personne (tu, vous ...). Leurs statuts sont plus longs et ils utilisent davantage de mots qui se réfèrent à la musique et au sport. Ils parlent moins de leur famille, sont moins émotifs dans l'ensemble, font moins référence au temps (temps de verbes au passé et au présent, mots liés au temps).

Les mots liés aux processus sociaux et aux loisirs, peu présents le matin, augmentent tout au long de la journée. Les mots liés aux émotions positives sont à leur plus haut niveau le matin alors que ceux liés aux émotions négatives sont à leur plus bas. La négativité augmente au cours de la journée et la positivité diminue.

Les statuts qui expriment des émotions négatives créent beaucoup plus d'activité en suscitant plus de commentaires bien que les émotions positives reçoivent plus de réactions "J'aime".

Les mises à jour comportant plus de mots reçoivent aussi en général plus de commentaires.

Voyez également:

Qu'est-ce qui suscite le plus de commentaires dans les forums et réseaux sociaux?
Les principales raisons pour être supprimé(e) de listes d'amis sur Facebook
Vos amis ont plus d'émotions négatives qu'ils semblent
L'utilité des messages anodins dans les réseaux sociaux
Les gens plus âgés ont des émotions plus positives et plus passives

(1) L'analyse utilisait le Linguistic Inquiry and Word Count (LIWC) dictionary qui classe les mots en 68 catégories selon leur rôle dans le langage (pronom, temps de verbe ...), leur contenu émotif (émotions négatives, positives, tristesse, colère ...) ou le sujet (école, travail, religion, musique, sport...).

Psychomédia avec source:
Data Facebook
Tous droits réservés