Arnaques dans l'univers des produits pour maigrir sur Internet: vos droits (Office de la protection du consommateur du Québec)

Dans un communiqué intitulé Achat par Internet - Maigrir sans jeter son argent par les fenêtres, l'Office de la protection du consommateur du Québec émet quelques mises en garde pour éviter que les consommateurs connaissent les déboires que certaines personnes ont vécus dans le passé.

Il y a quelque temps, des commerçants offraient des échantillons gratuits de leurs produits sur le Web en omettant de mentionner de façon claire et évidente qu'en acceptant l'offre, les consommateurs s'engageaient à acheter des produits tous les mois. Plusieurs personnes se sont ainsi vus facturer des montants mensuellement sur leur relevé de compte de carte de crédit.

La Loi sur la protection du consommateur prévoit que lorsqu'une vente est conclue par Internet, par téléphone ou par la poste, les commerçants sont obligés de fournir aux consommateurs tous les renseignements dont ils ont besoin pour faire un choix éclairé. Les consommateurs peuvent annuler un contrat lorsque le commerçant ne respecte pas les règles. Si, à la suite de l'annulation du contrat, le consommateur n'obtient pas le remboursement auquel il a droit, la Loi prévoit qu'il peut demander à l'émetteur de la carte de crédit utilisée pour effectuer l'achat de créditer son compte du montant dû par le commerçant.

L'office rappelle aussi de se méfier des produits miracles.

Voyez également:

Gouvernement du Québec (communiqué)
Tous droits réservés