Atteindre le bon niveau de protéines pour mieux contrôler l'appétit

Atteindre le bon équilibre entre protéines, hydrates de carbones (glucides) et gras (lipides) aiderait à contrôler l'appétit, selon une étude publiée dans la revue PLoS One.

Stephen Simpson et Alison Gosby de l'Université de Sydney (Australie) ont testé trois régimes alimentaires avec 22 hommes et femmes. Les trois régimes étaient constitués des mêmes repas et collations optionnelles, mais variaient pour comporter 10%, 15% ou 25% de protéines. Chaque participant passait 4 jours sur chaque régime.

Lorsqu'ils suivaient celui qui comportait 10% de protéines, ils rapportaient une plus grande faim 2 heures après le déjeuner et ils prenaient plus de collations que lorsqu'ils suivaient les régimes comportant 15% et 25 % de protéines. Une personne qui mangerait régulièrement comme ils le faisaient prendrait environ 1 kilo par mois, estiment les chercheurs.

Mais il n'est pas nécessaire de trop pousser la consommation de protéines, soulignent-ils, car les participants ne mangeaient pas moins avec un régime comportant 25% de protéines que 15%.

"Lorsque que les protéines sont remplacés par des gras et des glucides supplémentaires, même en petite quantité, ce qui s'est passé au cours des dernières décennies dans les pays occidentalisés, nous continuons à manger dans une tentative d'atteindre notre niveau cible de protéines", explique Simpson.

Il y a des récepteurs des acides aminés, dont sont constituées les protéines, dans de nombreux endroits du corps, y compris dans des parties du cerveau qui sont impliquées dans le contrôle de l'alimentation et la faim. Des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre leur action dans le contrôle de l'appétit.

Voyez également:

  • Psychomédia avec source: New Scientist. Tous droits réservés.