Un vaccin contre la maladie de Parkinson en cours d'essai clinique

Un vaccin thérapeutique développé par la société de biotechnologie autrichienne Affiris AG, nommé PD01A, est en cours d’essai clinique de phase 1 pour le traitement de la maladie de Parkinson, ce qui constitue une première mondiale. L'essai vise principalement à vérifier son innocuité et la tolérance.

Le vaccin amène le système immunitaire à produire des anticorps dirigés contre la protéine alpha-synucléine qui s’accumule dans les neurones (cellules nerveuses), particulièrement ceux du locus niger qui produisent le neurotransmetteur dopamine, et cause leur mort.

Les médicaments actuels visent la stimulation de la production de la dopamine et l'amélioration de la sensibilité des cellules nerveuses à ce neurotransmetteur. Ils agissent sur les symptômes sans cibler le processus de la maladie lui-même. L’alpha-synucléine continue de s’accumuler dans les neurones qui meurent et la maladie poursuit sa progression.

Le vaccin PD01A agit davantage en amont en s’attaquant à cette protéine qui jouerait un rôle central dans la maladie. Il laisserait espérer une guérison totale des symptômes, sans pour autant soigner la cause primaire de la maladie qui est le mécanisme, non identifié, amenant l’alpha-synucléine à s’accumuler.

Les premiers résultats préliminaires de cet essai suggèrent que les 32 participants tolèrent bien le traitement.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: Los Angeles Times, Futura Science. Tous droits réservés.