Bannir les visiteurs médicaux (représentants pharmaceutiques auprès des médecins), propose Hirsch

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche au lendemain de la publication du rapport de l'Inspection générale des Affaires sociales (IGAS) française sur l'affaire du Mediator, Martin Hirsch propose, entre autres, de bannir les visiteurs médicaux.

Hirsch a été jusqu'en 2005 directeur de l'Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssps) et directeur de cabinet de Bernard Kouchner au ministère de la Santé.

"Une loi serait nécessaire pour limiter l’influence des sociétés pharmaceutiques sur tous les acteurs du système, des étudiants en médecine aux patrons des autorités sanitaires jusqu’aux ministres. Mettons les labos à la porte des hôpitaux, de la formation initiale et continue des médecins. Bannissons les visiteurs médicaux des cabinets. Sans l’influence de ces représentants de commerce, la France ne serait pas la championne du monde de la consommation de médicaments", a-t-il déclaré.

Certains médecins n'attendent pas que la fonction de visiteurs médicaux soit bannie pour ne pas les recevoir. Dans un entretien publié sur Mediapart et sur son blog le 13 janvier, le médecin écrivain Christian Lehmann déclarait: "Très rapidement, j'ai arrêté de les recevoir. A un moment, je me suis rendu compte que le travail de fond sur la thérapeutique, le médicament, la réflexion doit se faire sur l'écrit, un écrit qui reste, qui est une analyse clinique. Lire un article de fond dans Prescrire sur Benfluorex prend à peu près sept minutes, pour le lire sérieusement, et avoir ensuite une conduite cohérente pour les années à venir. Voir un visiteur pharmaceutique prend le même temps pour juste bavarder et ne rien apprendre..."

Voyez également:

IGAS: nécessité de diminuer l'influence des labos sur les médecins (nov. 2007)
Conflits d'intérêts entre médecins et labos: l'UFC-Que choisir porte plainte (avril 2009)
Les comportements de prescriptions de médicaments des médecins critiqués (janv. 2008)

Psychomédia avec source:
leJDD.fr
Tous droits réservés

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Merci pour votre courage Mr HIRSH

Merci Mr HIRSH, voue êtes courageux de dire les choses ainsi, oui les VM aprés tout et l'industrie pharma vivent sur le dos de l'assurance maladie qui est déficitaire a cause de ce genre de magouilles, les week end pour les medecins, les dejeuners , les soirées, et les FMC sont toujours d'actualités et toujours proposés aux medecins en échanges de prescriptions, d'ailleurs quand un labo recrute un VM le candidat a tout interêt de dire qu'il est la pour faire du chiffre et pas autre chose, Medames et messieurs les VM je suis sure que vous ne pouvez pas me contredire.

ne taper pas sur le messager

La visite médicale consiste à délivrer aux professionnels de santé une information médicale de qualité sur le médicament, et à en assurer le bon usage, permettant ainsi au Médecin, en conscience et en toute indépendance, de choisir de manière éclairée la meilleure stratégie thérapeutique pour le patient, en fonction de sa situation médicale.
Le VM est également un acteur essentiel de la pharmacovigilance : il est chargé de signaler à son laboratoire toute information relative aux effets indésirables de ses médicaments que lui indiquerait le médecin.
La loi exige que toute personne qui exerce une activité de promotion du médicament détienne des connaissances scientifiques suffisantes, attestées par un diplôme. La liste de ces connaissances est fixée par arrêté, conformément au Code de la santé publique puis suivie d’une obligation de formation continue avec contrôle des connaissances.
Profiter de la publication du rapport de l’Igas sur le Mediator (15/01/11) pour remettre en question l’existence de la visite médicale, alors que le rapport n’a pas mis en cause cette activité, relève du procès d’intention.

Dans son interview du 16 janvier au JDD, Martin Hirsch désigne les Visiteurs Médicaux comme les coupables qu’il suffirait de « bannir des cabinets médicaux » pour résoudre les problèmes de santé publique !
Devant les attaques scandaleuses, injustes et disproportionnées de certains membres de la classe politique française, cette dernière s’est-elle vraiment posé les bonnes questions ?

• Qui joue avec les Indications des Molécules ?
• Qui méconnait la parenté chimique entre molécules?
• Qui laisse ou retire du marché après l’interdiction et sur quels critères ?
• Qui ignore délibérément les mises en garde des cliniciens spécialisés?
• Qui distribue les AMM ?
• Qui accorde le prix et un remboursement à 65% ou non ?

A aucune de ces questions, la réponse n’est la visite médicale et les salariés qui la pratiquent et pourtant certains se hâtent de les jeter en pâture à la vindicte populaire.

C’est pourtant bien l’AFSSAPS qui est garante des conditions d’utilisation et de délivrance de l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) du médicament, qui surveille et autorise la commercialisation de celui-ci.
Il y a des conflits d’intérêts évidents et des réseaux lobbyistes au niveau des hautes sphères qui nous gouvernent et qui ne justifient aucunement aujourd’hui la mise au pilori d’une profession exercée par près de 20.000 salariés, déjà fragilisés en ce moment par des plans sociaux à répétition de plusieurs milliers de suppressions de postes (Sanofi-Aventis, Pfizer, Roche, MSD, etc.).
Les VM ne sont pas les profiteurs de ce système, le visiteur médical étant bien le dernier maillon de la chaîne de son laboratoire méritant, à tout le moins, respect et considération.

L’opprobre ainsi jetée sur des milliers de salariés intègres visés par les termes injurieux de cet homme public sous entend que les visiteurs médicaux ont une activité mercantile de type « VRP », utilisé de façon péjorative, alors qu’ils ne sont que de simples vecteurs sans aucun pouvoir décisionnaire.
Monsieur HIRSCH critique aisément le système existant dont il a fait partie à un poste de pouvoir depuis 1997 (directeur de cabinet au secrétariat d’Etat à la santé) et surtout 2005(directeur de l’Afssa) sans jamais avoir cherché à le réformer.
Plutôt que de demander la disparition d’une profession, il serait plus judicieux d’en encadrer strictement l’exercice et de contraindre ses dirigeants à lui faire faire ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser de faire : de la Visite Médicale sans aucun lien mercantile éventuel, comme stipulé dans la charte de la VM à laquelle tous les VM adhèrent en respectant les lois éthiques (DMOS) qui encadrent les relations avec les médecins.
A partir de cette charte, la Haute Autorité de Santé certifie la visite médicale de chaque laboratoire.
Les médecins, libres de recevoir ou pas les Visiteurs Médicaux dans leurs cabinets, adhèrent sans hésiter, pour la grande majorité d’entre eux, à la VM comme moyen de Formation et d’Information, légitimant en cela pleinement leur utilité.

Il semble de bon ton aujourd’hui de surfer sur la vague démagogique de la croisade contre les laboratoires pharmaceutiques et leurs capitaux colossaux.
Les laboratoires pharmaceutiques et les gens qu’ils emploient sont avant tout ceux qui ont permis des avancées thérapeutiques majeures, en sauvant des vies, qui ont permis à chacun de nous de bénéficier d’une vie meilleure, jour après jour, et d’une espérance de vie considérablement augmentée.

Il ne fait aucun doute que, le système présentant des défauts c’est bien l’organisation et la structure même de la pharmacovigilance qu’il faut réformer et non les informations délivrées par les visiteurs médicaux auprès des médecins, à la demande de leur direction et validés par le ministère, qu’il faut condamner !

Demagogie politique

Sans l’influence de ces représentants de commerce, la France ne serait pas la championne du monde de la consommation de médicaments", a-t-il déclaré.

Quelle demagogie...
C'est vraiment prendre les medecins pour des c..
Que dire des CMU qui ne paient RIEN et qui profitent du systeme et qui frequentent les cabinets pour un oui pour un non ..

Dire que les visiteurs medicaux font le trou de la secu est un raccourci facile , n'empeche que les laboratoires qui emploient les 18 000 visiteurs paient leurs cotisations , et lorsque ces 18 000 personnes seront au chomage plus de cotisation ne seront percues.

Après tout 18 000 chomeurs de plus ce n'est pas grand chose..

Merci Mr Hirsch

7500 chomeurs

Deja 7 500 licenciement en 2 ans et ce n'est qu'un debut
merci M. HIRCH

Hirsch directeur de l'Affsaps ..

Hirsch a été jusqu'en 2005 directeur de l'Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssps) et directeur de cabinet de Bernard Kouchner au ministère de la Santé.

On se demande ce que qu'il a fait à ce poste pendant ce temps??
On ne peut pas dire qu'il ait marqué son passage à l'Affsaps , comme son passage au gouvernement d'ailleurs...

Je me demande si tout ce foin n'est pas "orchestré" .. pendant que l'on parle du mediator on ne parle pas d'autres choses..

Et c'est maintenant que l'on se rend compte que les médicaments peuvent avoir des effets indesirables...

Le tabac aussi tue , l'alcool aussi ...

L'année dernière en pleine epidemie de grippe Roselyne nous disait qu'il fallait faire confiance aux labos et aux vaccins..et aujourd hui plusieurs vaccins sont dans la fameuse liste noire...

reponse d une visiteuse medicale en colère

Bannissez, bannissez mr Hirsch!!! Ms que proposez vous à la place pr former et informer les medecins sur les thérapeutiques?
Qu'avez vous fait pour cela qd vs etiez directeur de l'afssaps?
Les medecins qui reçoivent les VM n'y st pas obligés et ceux qui le font le font avec plaisir et parce qu'ils y trouvent des infos interessantes et utiles pr leur pratique quotidienne.
Et de quel droit limiter ou interdire le nbre de VM, ce st des entreprises privées après tout!
Aujourd hui les médecins st libres de prescrire ce qu'ils veulent et ce n'est pas un visiteur medical (qui soit dit en passant n'est pas un representant de commerce comme vs le dites de façon si méprisante et condescendante, ms une personne qui a fait une ecole de visite medicale où il a appris anatomie, physiologie, pathologie, thérapeutique, environnement de la santé....ns sommes bien souvent des gens très diplomés) qui va forcer un medecin à prescrire quoi que ce soit et heureusement!!! Les medecins sont des gens intelligents qui ne manquent ni de discernement ni de libre arbitre... Une loi de 1993 dite anti cadeaux, interdit d'ailleurs toute incitation à prescrire en echange de voyages ou autre caisse de champagne....
En revanche un patient, lui, peut tt à fait mettre la pression sur son medecin car comme chacun le sait celui qui quitte le cabinet medical sans ordonnance n'est pas entièrement satisfait et un patient c'est 23€ par consultation....

C'est un peu facile de tirer à boulet rouge sur les labos et les visiteurs medicaux . Certes on peut se demander pourquoi le Médiator n'a pas été retiré du marché plus tot (ms vs etiez bien à l'afssaps non?) ms l'amalgame est facile et surtout dramatique entre des medicaments qui sont utilisés hors AMM et les autres utilisés à bon escient et aux bonnes posologies et qui en general n'entrainent pas de problèmes majeurs.
Les gens ont l'air d'oublier que les medicaments ne st pas des produits comme les autres, que ce sont des molecules chimiques et que tout le monde est susceptible de réagir différemment, les études cliniques sont réalisées bien sur et developper un medicament prend entre 10 et 15 ans, ms le risque zero n'existe pas et chacun doit etre RESPONSABLE.
Et il faut bien peser le bénéfice/risque.
Il n'y a pas de produit au monde plus controlé que le medicament, il faut le savoir!
Il faut savoir aussi que tous les documents et etudes que les VM remettent aux medecins ont été visés par les instances gouvernementales. Nous ne sommes pas des marchands de tapis!!! nous avons la responsabilité de diffuser une info juste et ethique et personnellement je m'y attache parce que je n'oublie pas qu'il y a des patients derrière et que ça pourrait etre moi aussi la malade!!!
On pourrait aussi dire que les constructeurs de voiture sont des criminels, il y a 4000 morts par an!!! Et tomber à bras racourci sur les vendeurs ms ce serait aussi idiot que ce qui se passe en ce moment avec les medicaments et les labos!
Il ne faut pas oublier que les medicaments améliorent la vie de millions de gens et sauvent la vie de millions d'autres!
Et se poser la question suivante : qd vs aurez votre cancer ou fait un infarctus ou que votre enfant atteint d'une meningite sera entre la vie et la mort, que demanderez vous à votre medecin? de vs sauver la vie ou celle de votre enfant bien sur et en general ça ne passe pas avec l'imposition des mains!!!! ms avec des medicaments, eh oui!

Les labos sont de grdes multinationales qui emploient rien qu'en France 100 000 personnes et qui investissent à peu près 20% de leur chiffre d'affaires ds la recherche developpement, ce qui est enorme, pr trouver les medicaments de demain ms pr cela bien sur, il faut vendre ds un laps de tps court puisqu'un brevet dure 20 ans et et qu'il faut entre 10 et 15 ans pr mettre un produit sur le marché, et que cela coute entre 1 milliard et 1,5 milliard de dollars, alors calculez....la pression de la rentabilité est là et c'est normal.
De tte façon c'est l'argent qui fait marcher le monde...
Alors à qd des brevets bcp plus longs?
Ou bien à qd la recherche publique pr se substituer aux labos?
Ms l'Etat n'en a pas les moyens....
Alors SVP, prenons un peu de recul sur tout cela, il n'y a pas UN responsable ms des dizaines, c'est un problème global, c'est le Système!
Il faut continuer à faire confiance aux professionnels de santé, sinon ce n'est pas la peine de les consulter, ils sont là pr soigner leurs patients, pas pr les tuer!!!
Quant à mon petit niveau et pr finir, les VM n'ont absolument aucun interet à dissimuler des choses aux prescripteurs, l'honneteté est bien plus payante et satisfaisante!

Quelques commentaires d'une

Quelques commentaires d'une responsable d'un secrétariat médical en plusieurs points :

1- le terme de commerciaux est exact car vous êtes bien les "représentants" des laboratoires pharmaceutiques, voire de l'industrie agro-alimentaire actuellement présente dans les consultations de quelques spécialités bien ciblées
2 - pression : oui car à moins d'être un cas isolé, les délégués exercent une pression extraordinaire sur les secrétariats pour obtenir les RV et n'hésitent pas à intercepter les médecins entre 2 patients. Je ne parle même pas, pour beaucoup d'entre eux, de leur attitude suffisante ou arrogante vis-à-vis du personnel respectant les souhaits des médecins sur, la fréquence et les horaires réservés aux "labos".
3 - la venue mensuelle de certains labos est-elle justifiée ? ne s'agit-il pas plutôt de piqures de rappel ou brain storming vous parlerait peut-être mieux.
4- quant aux patients qui prennent des RV et ne règlent pas, en quoi celà vous concerne t-il ??
5 - plus de cadeaux ? sic Qui financent les associations ? réunions ? parfois participations aux inscriptions de congrès ?
6- la comparaison avec les vendeurs de véhicule est mal choisie. Eux ne s'imposent pas, la démarche pour les rencontrer est volontaire, la différence est de taille...

reponse a la RESPONSABLE D'UN SECRETARIAT MEDICAL

J'ai pensé que la "majuscule" s'imposait dans votre cas

je viens de parler de cas, car il me semble percevoir dans vos
propos une pointe de rancoeur, peut etre un sentiment de dévolorisation.

courrage tenez bon.
En ce qui me concerne je rencontre des secretaires aimables
compétentes, efficaces et épanouies.Il est vrai que ce ne sont pas des "RESPONSABLES D'UN SECRETARIAT MEDICAL"

réponse du CAS...

Sentiment de "dévolorisation" par rapport à quoi, aux labos ? non merci d'ailleurs si tel était le cas, les vidéos Lilly, très classes, circulant actuellement se chargeraient de m'en soulager...
"Courrage" plutôt à vous.
Comme quoi on peut annoncer bac + X et présenter quelques lacunes...

les labos et les prescripteurs...

pour avoir bossé dans un labo je sais comment ça se passe,les labos font tout pour faire prescrire leur produits mais encore faut il le reconnaitre,le médecin à besoin de prescrire dans notre pays sinon il passe pour un nul.
je pense qu'un bon coup de ménage est nécessaire dans notre pharmacopée car il y a beaucoup de médocs qui ne méritent plus d'exister sur le marché car inefficace, quant au système de contrôle et de santé en général il faut surtout dégager les personnes qui ont des conflits d'intérêt avec les labos .
la visite médical est vouée à disparaitre...

vous avez tout a fait raison

la chasse aux sorcieres est tres prisee en France
il faut un coupable .....
le vm....voila la bete a abattre
le labo aussi.....
et ces medecins.....qui "demandent"....aux labos de qu ils doivent prescrire....!!!!

c est sur que les politiques ont fait preuve de puis le depart du gal degaulle d un superbe desinterressement et d une grande probite......
mitterand et sa double famille eentrenue par nos impots bel exemple de civisme....
la grande distribution....et les marges arrieres...
le comite d entreprise edf ou air france aussi de leur grande honnetete.....
heureusemment il reste les medias si "respectueux de la verite"....
bref un beau pays pour les francais qui l ont quitte

quelle supercherie!!!!

Que dire des labos qui payent des congrès à l'autre bout du monde tout en sachant que le medecin n'y mettra même pas les pieds et en profitera pour passer une semaine de vacances sans débourser un € de plus en compagnie de sa femme.
On arrive à des situations complètement ubuesques dans les service hospitaliers où pour 4 médecins, il se retrouvent avec un total de 10 invitations pour un même congres, je ne vous raconte pas la guerre en coulisse que se livre les labos pour faire en sorte que les medecin partent avec eux!!!!!!

Et après on veut nous faire croire que les prescriptions médicales sont faites en toute liberté

Que dire des subventions accordées aux associations diverses et variées dans un but uniquement festif et non pas dans le cadre de formation de medecins ou tout autre professionnel de santé.

On sait très bien que la loi anti-cadeaux se contourne sans aucun problème. Sous couvert d'une réunion de travail on emmene les medecins dans une destination sympa où on bosse 1h et on fait du tourisme pendant 3 jours....

Alors oui la loi anti cadeau est une bonne chose mais il faut aller encore plus loin avec l'interdiction TOTALE de toute prise en charge financière par TOUS les acteurs de l'industrie pharmaceutique. Les medecins peuvent se payer eux mêmes les congrès (en plus déductibles aux impots), les soirées de FMC...

Pour terminer, pour avoir travaillé dans les labos pharma sachez qu'il ne faut que quelques années (5/10 ans) pour rentabiliser les années de recherches pour une molécule, alors c'est inutile d'augmenter la durée des brevets

QUID DU DI ANTALVIC

Et que dire du Di Antalvic ? commercialisé pendant de nombreuses années , et qui à partir du 01 mars 2011 ne sera plus en vente ? DANGER ?????

et bien ne prenez plus de

et bien ne prenez plus de medicament !!
soignez vous par les plantes !!
ou par homeopathie !!

sachez quand meme que certains medicaments ont fait leur preuves dans l hypertension et dans le post infarctus etc
et que la revue prescrire , à leur sortie , les trouvait sans interet !! et qui ont eu par la suite une ASMR 1 suivant leurs indications ..

rien ne vous oblige à prendre ces medicaments !!

"Les medecins qui reçoivent

"Les medecins qui reçoivent les VM n'y st pas obligés et ceux qui le font le font avec plaisir et parce qu'ils y trouvent des infos interessantes et utiles pr leur pratique quotidienne."

Enfin ils y trouvent surtout des stylos, bloc-notes, de pots/petits-déjeuners organisés à l'hôpital.
Et parfois on n'a guère le choix lorsque le VM fait le pied de grue devant le bureau médical en plein milieu d'une zone de soin normalement reservée aux patients...
Si on veut du utile on va chercher dans les revues et les livres.

reponse

personne ne vous oblige a nous recevoir, et effectivement vous ne devez pas etre envahis par stylos et post it interdits depuis un bon moment!
Quant au temps passé à lire des revues pour vous informer, il est nécessaire à votre formation continue et tous les médecins le font depuis des lustres et pourtant la grande majorité des médecins nous questionnent encore sur nos produits.....alors,l'un ne va pas sans l'autre!

Sachez que tous les gadgets

Sachez que tous les gadgets sont interdits depuis longtemps et qu on a jamais fait prescrire un medecin avec des stylos et des blocs notes, ce serait d'ailleurs leur faire insulte
Quant aux pots et petits dej organisés à l'hopital, le plus svt autour d'une communication medicale, personne ne crache dessus et surtout pas les medecins! vs non plus je suis sure!
Après, libre à vous de profiter de tout cela ou non et de recevoir ou non les VM
Enfin, les ds les cabinets de ville, ns arrivons les mains vides et n'avons meme plus d'echantillons et pourtant 80% ns reçoivent et une grande majorité déplore ce qui se passe en ce moment et regrette vraiment que nous soyons peut etre en train de disparaitre.
Et puis on a la visite medicale qu on merite : il est très difficile d'apporter des infos interessantes et d'approfondir un sujet qd un medecin ns accorde 30 secondes ou 1 mn alors prenez le tps une fois de vs interesser et discuter avec un vm...et vs verrez. Et puis les livres et internet c'est pas très humain et chaleureux alors l'un n'empeche pas l'autre voilà, et on a le droit de travailler aussi... La France n'a pas besoin de 20 000 chomeurs de + je crois...

JE SUIS VM

ATTENTION

LA CIBLE N EST PAS LA BONNE !!!!
les médicaments ne représentent que 7% de la dépense de santé en FRANCE
Qui sont les responsables....attention ...nous ne devons pas remettre en cause notre système mais appliquer des corrections.
Nous ne parlons plus des politiques ...leurs dépenses etc....

moi aussi je suis vm

Il ne faut pas se tromper de cible.
Les VM sont des salariés soumis à des règles strictes.
Ce ne sont pas les VM qui donnent les AMM, ni les remboursements.
Ils ne sont pas non plus responsables des prescriptions faites hors AMM, ni des effets secondaires des médicaments.
Les VM informent les médecins sur les médicaments et font les remontées de pharmacovigilance( encore faut il que médecins et patients se manifestent pour cela)
Le lobby de l'industrie pharma ne concerne pas les VM.
C'est un peu gros de leur taper dessus de cette façon. Une belle poudre aux yeux pour nous virer en masse (comme si les plans sociaux successifs n'avaient pas fait encore assez de mal)
Les VM ne sont pas non plus responsables de la course à l'échalote faite par de nombreux labos qui ont embauché des multiples réseaux.
Nous sommes éthiques, nous au moins.

vous avez raison !

pendant que nous dissertons sur la partie visible de l'iceberg, tout le système est à revoir et à tous les niveaux, en partant des patients, de la visite médicale, des médecins et des pharmaciens. Je pense que chacun dans sa domaine sait qu'il n'est pas irréprochable ! De toute façon, après avoir enlevé tous les médicaments "inefficaces", les médicaments "mal tolérés", le gouvernement aura gagné son pari faire des économies de santé, en portant la culpabilité à chacun et on pourrai même aller plus loin, qui sait, gagner sur les retraites ...
une visiteuse et patiente

Retourner sa veste !

Je suis VM (et oui, aussi...) et je ris de certains ici qui crient au scandale après la vilaine visite médicale... Ceux-là même qui, on n'en doute pas, ont cessé de recevoir la VM depuis peu ou un certain temps déjà...
Pourquoi ?
Et bien cela a dû commencé pour certain d'entre-vous, ou d'entre-eux, à partir du moment où il nous a été interdit de vous proposer des échantillons... Ces mêmes échantillons qui vous ont rendu service, à vous même, à vos familles voire à vos patients nécessiteux pour les plus généreux d'entre-vous.
Ensuite, ce fut l'arrêt de la distribution des divers gadgets promotionnels (Stylos et autres blocs-notes).... Oui messieurs, vous qui aviez depuis des années enveloppes et stylos à profusion (que par ailleurs vous n'avez jamais refusé !), alliez devoir acheter vous même votre papetterie qui, quoiqu'on en dise à un coût certain dans votre comptabilité !
Une petite minorité de médecins a dû cessé de nous recevoir parce que bien entendu vous êtes débordés, mais cela je peux l'entendre...
Et, le clou, ceux qui cherchaient une excuse pour s'exonérer de la réception se voient exhaussés grace à ce cher Monsieur Servier...

Alors s'il vous plait, cessez l'hypocrisie.

Se tromper de cible

C'est tout le système qui est à revoir.Pour que la visite médicale retrouve sa crédibilité il faudrait commencer par supprimer les objectifs chiffrés, le ciblage des médecins et le nombres de contacts ainsi que les primes sur objectifs qui poussent certains visiteurs à des pratiques douteuses..Le visiteur médical même s'il a de l'éthique et je pense que c'est le cas de la plupart des visiteurs est soumis à la pression du laboratoire en termes de boites et de contacts.La loi anti-cadeau a mis un peu d'ordre mais n'a pas totalement assaini les comportements. La visite médicale au sein d'un laboratoire doit être sous la responsabilité du service médical ou du pharmacien responsable et non pas du service marketing et vente comme c'est le cas aujourd'hui.Tirer sur le visiteur médical c'est vraiment se tromper de cible .Penser que les médecins sont sous l'influence totale des visiteurs et des laboratoires c'est un peu les mépriser.Ce ne sont pas de grands débiles mais des gens qui ont fait de longues études et savent discerner ce qui peut profiter à leur patient.Comme dans tous les domaines il peut y avoir des brebis galeuses.
Du sens critique,du recul,pour analyser un domaine aussi sensible que la santé.Pour rappel ,l'industrie pharmaceutique finance la totalité de la recherche en France avec les découvertes de certaines molécules importantes dans des pathologies graves.