Mise à jour 2016 - Plusieurs médicaments pris par les personnes âgées sont liés à un risque accru de déclin cognitif et de mortalité, surtout lorsqu'ils sont combinés, selon une étude, publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society.

Ces médicaments, en vente libre ou prescrits, inhibent (réduisent) l'action de l'acétylcholine, un neurotransmetteur qui intervient dans le cerveau et le système nerveux parasympathique.

Ils incluent des antidépresseurs, des anxiolytiques (tranquillisants), des antiépileptiques, des antitussifs, des antihypertenseurs, des diurétiques, des antiasthmatiques (dont certains sont utilisés comme somnifères), des médicaments pour le traitement du glaucome et des incontinences urinaires.

Chris Fox et Carol Brayne des universités d’East Anglia et de Cambridge ont mené cette étude avec 13 000 personnes de plus de 65 ans pendant deux ans.Environ la moitié des participants prenaient des médicaments ayant un effet anticholinergique. Ces médicaments étaient classés sur l'Échelle du risque cognitif lié aux anticholinergiques (1), de 1 à 3 selon la sévérité de leur effet.

20 % des participants qui prenaient des médicaments qui totalisaient un score de 4 ou plus sont décédés durant les deux années de l'étude comparativement à 7 % de ceux n'en prenant pas. Plus le score était élevé, plus le déclin cognitif était important. Et ce, même en tenant compte de l'influence de différents facteurs.

Les personnes qui souffrent d'un effet anticholinergique peuvent notamment avoir la bouche sèche, des étourdissements, une vision trouble, une difficulté à uriner et se sentir confus.

Voici la liste des médicaments anticholinergiques situés sur cette échelle de 1 à 3. Ils sont identifiés par le nom de leur molécule active (nom générique) et leurs noms commerciaux américains.

Score 1 (effet anticholinergique léger) :
Alimemazine (Theralen)
Alverine (Spasmonal)
Alprazolam (Xanax)
Aripiprazole (Abilify)
Asenapine (Saphris)
Atenolol (Tenormin)
Bupropion (Wellbutrin, Zyban)
Captopril (Capoten)
Cetirizine (Zyrtec)
Chlorthalidone (Diuril, Hygroton)
Cimetidine (Tagamet)
Clidinium (Librax)
Clorazepate (Tranxene)
Codeine (Contin)
Colchicine (Colcrys)
Desloratadine (Clarinex)
Diazepam (Valium)
Digoxin (Lanoxin)
Dipyridamole (Persantine)
Disopyramide (Norpace)
Fentanyl (Duragesic, Actiq)
Furosemide (Lasix)
Fluvoxamine (Luvox)
Haloperidol (Haldol)
Hydralazine (Apresoline)
Hydrocortisone (Cortef, Cortaid)
Iloperidone (Fanapt)
Isosorbide (Isordil, Ismo)
Levocetirizine (Xyzal)
Loperamide (Immodium, autres)
Loratadine (Claritin)
Metoprolol (Lopressor, Toprol)
Morphine MS (Contin, Avinza)
Nifedipine (Procardia, Adalat)
Paliperidone (Invega)
Prednisone (Deltasone, Sterapred)
Quinidine (Quinaglute)
Ranitidine (Zantac)
Risperidone (Risperdal)
Theophylline (Theodur, Uniphyl)
Trazodone (Desyrel)
Triamterene (Dyrenium)
Venlafaxine (Effexor)
Warfarin (Coumadin)
Score 2 (effet anticholinergique modéré) :
Amantadine (Symmetrel)
Belladonna (Multiple)
Carbamazepine (Tegretol)
Cyclobenzaprine (Flexeril)
Cyproheptadine (Periactin)
Loxapine (Loxitane)
Meperidine (Demerol)
Methotrimeprazine (Levoprome)
Molindone (Moban)
Nefopam (Nefogesic)
Oxcarbazepine (Trileptal)
Pimozide (Orap)
Score 3 (effet anticholinergique sévère) :
Amitriptyline (Elavil)
Amoxapine (Asendin)
Atropine (Sal-Tropine)
Benztropine (Cogentin)
Brompheniramine (Dimetapp)
Carbinoxamine (Histex, Carbihist)
Chlorpheniramine (Chlor-Trimeton)
Chlorpromazine (Thorazine)
Clemastine (Tavist)
Clomipramine (Anafranil)
Clozapine (Clozaril)
Darifenacin (Enablex)
Desipramine (Norpramin)
Dicyclomine (Bentyl)
Dimenhydrinate (Dramamine, others)
Diphenhydramine (Benadryl, others)
Doxepin (Sinequan)
Doxylamine (Unisom, others
Fesoterodine (Toviaz
Flavoxate (Urispas
Hydroxyzine (Atarax, Vistaril
Hyoscyamine (Anaspaz, Levsin
Imipramine (Tofranil
Meclizine (Antivert
Methocarbamol (Robaxin
Nortriptyline (Pamelor
Olanzapine (Zyprexa
Orphenadrine (Norflex
Oxybutynin (Ditropan
Paroxetine (Paxil
Perphenazine (Trilafon
Promethazine (Phenergan
Propantheline (Pro-Banthine
Propiverine (Detrunorm
Quetiapine (Seroquel
Scopolamine (Transderm Scop
Solifenacin (Vesicare
Thioridazine (Mellaril
Tolterodine (Detrol
Trifluoperazine (Stelazine
Trihexyphenidyl (Artane
Trimipramine (Surmontil
Trospium (Sanctura

Les chercheurs recommandent aux médecins de réévaluer régulièrement les médicaments (incluant ceux en vente libre) pris par les personnes âgées afin d'éviter d'en combiner plusieurs ayant une action anticholinergique. Il existe souvent, soulignent-ils, des alternatives n'ayant pas cet effet. Par ailleurs, les personnes âgées qui prennent plusieurs médicaments devraient s'informer auprès d'un pharmacien avant d'acheter des médicaments en vente libre.

(1) « Anticolinergic Cognitive Burden scale ».

Psychomédia avec sources : University of East Englia, Le Figaro.
Tous droits réservés.