Post-ménopause: pour aider le sommeil l'exercice doit être matinal

Des étirements et des exercices modérés peuvent aider les femmes en postménopause à s'endormir plus facilement, mais seulement si les exercices sont faits le matin, selon une recherche publiée dans le journal Sleep.

Les chercheurs ont trouvé que les femmes qui font de l'exercice modéré au moins une demie heure chaque matin, sept jours par semaine, ont moins de difficulté à s'endormir que celles qui en font moins. Mais les femmes qui font l'exercice en soirée ne retirent pas les mêmes effets positifs sur la qualité du sommeil.
Selon l'auteure principale de la recherche une explication possible est que l'exercice matinal pourrait aider à régler les rythmes circadiens, ou l'horloge interne de l'organisme, qui en retour règle les hormones comme la mélatonine qui contribuent à induire le sommeil. Ou encore la cause pourait être que l'exercice de soir augmente la température du corps alors qu'elle doit s'abaisser pour favoriser le sommeil. Mais aucune de ces hypothèses n'a été prouvée.

Les femmes en postménopause rapportent fréquemment des problèmes de sommeil. La Fondation nationale du sommeil rapporte que 20% des femmes en ménopause et en post-ménopause dorment moins que six heures par nuit durant la semaine de travail, tandis que 12% des femmes qui ne sont pas en ménopause (à l'exception des femmes enceintes) dorment moins que six heures. Des niveaux d'estrogènes plus bas peuvent causer des problèmes de sommeil chez les femmes plus âgées soit directement soit indirectement. Un manque d'estrogène peut causer des chaleurs et des sueurs nocturnes qui nuisent au sommeil.

Le manque de sommeil peut amener des troubles de mémoire, des problèmes de concentration, de l'anxiété, de la fatigue et des doulerus musculaires.

Voyez également:

DOSSIER: Ménopause