Les personnes qui ont une personnalité agréable n'ont pas d'aussi bons revenus que les personnes moins plaisantes, montre une étude publiée dans Journal of Personality and Social Psychology. Et le phénomène est particulièrement marqué pour les hommes.

Le concept d'agréabilité ("agreeableness") est issu du modèle des cinq grands facteurs de la personnalité ("Big five") très utilisé dans la recherche en psychologie.

Il comporte 5 traits principaux de personnalité et leurs contraires (les autres traits étant des combinaisons de ceux-ci). L'agréabilité (se rapprochant du concept amabilité) constitue l'un de ces traits.

Beth A. Livingston de l'Université Cornell et ses collègues ont analysé des données provenant de 3 études concernant 10 000 travailleurs de diverses professions, niveaux de salaires et âges.

Les hommes moins agréables gagnaient environ 18% de plus que ceux ayant une personnalité plus plaisante. Alors que les femmes moins agréables gagnaient 5% seulement de plus que celles qui étaient plus agréables.

Les gens agréables qui se comportent de façon altruiste et modeste veulent maintenir l'harmonie sociale et sont appréciées de leurs collègues, commente la chercheuse. Mais la non-compétitivité et le sacrifice de soi ne se traduit pas en gains monétaires. Alors que les gens moins agréables ne sont pas nécessairement anti-sociaux, étant même amicaux la plupart du temps, mais ils sont plus enclins à défendre leurs intérêts agressivement, précise-t-elle.

Les chercheurs ont également mené une expérience dans laquelle ils présentaient à 460 étudiants en administration les profils de candidats pour un poste fictif de consultant et leur demandaient lequel ils engageraient. Les hommes qui correspondaient à la description de "très agréable" avaient moins de chance d'obtenir l'emploi.

La gentillesse ne correspond pas aux attentes de comportement masculin, selon l'hypothèse des chercheurs. Alors que les attentes sont différentes pour les femmes. Elles sont ainsi moins avantagées au niveau salarial que les hommes lorsqu'elles ont une personnalité moins agréable. Et, il est aussi probable que les personnes les plus aimables ne négocient pas assez fermement leur salaire.

Êtes-vous agréable?

Psychomédia avec sources: Journal of Personality and Social Psychology, Wall Street Journal.
Tous droits réservés