Liste des pilules contraceptives de 1ère, 2e, 3e et 4e générations en France

Le 21 décembre, l'Agence française du médicament (ANSM) rappellait aux médecins de privilégier les pilules contraceptives de 2e génération, plutôt que celles de 3e et de 4e, afin de minimiser le risque de thrombose veineuse ou artérielle.

Ce rappel survient alors que des plaintes sont déposées en France contre les fabricants des pilules de 3e génération et celles contenant de la drospirénone, dites de 4e génération (voir liens plus bas).

De son côté, le ministère de la Santé a annoncé, le 2 janvier, que le déremboursement des pilules de 3e génération par la Sécu, initialement prévu pour le 30 septembre 2013, était avancé au 31 mars. Celles de 4e génération n'ont jamais été remboursées, les fabricants n'en ayant pas fait la demande.

Les pilules de 1ère à la 4e générations font partie des contraceptifs oraux dits combinés ou estro-progestatifs qui contiennent à la fois un estrogène et un progestatif (à la différence des pilules qui contiennent un progestatif seulement). Les différentes générations contiennent des progestatifs différents. Elles comportent différents dosages d'estrogène (éthinyl-estradiol ou EE), les premières générations étant plus fortement dosées (les générations plus récentes sont ainsi qualifiées de mini-dosées).

Voici pour chaque génération, les progestatifs utilisés et la liste des marques commercialisées en France selon les listes de l'ANSM et du ministère de la Santé.

  • 1 ère génération

    Noréthistérone

    Triella

  • 2e génération

    Lévonorgestrel

    Adepal, Amarance, Daily Gé, Evanecia, Leeloo, Lovavulo, Ludeal, Minidril, Microval, Optilova, Pacilia, Perléane, Trinordiol, Zikiale.

    Norgestrel

    Stédiril

  • 3e génération

    Désogestrel

    Cérazette, Cycleane, Désogestrel (Biogaran, Actavis, Mylan, TVC), Mercilon, Varnoline.

    Gestodène

    Carlin, Edenelle, Efezial, Félixita, Gestodène, Harmonet, Méliane, Mélodia, Minesse, Minulet, Monéva, Optinesse, Phaéva, Sylviane, Tri-Minulet.

    Norgestimate

    Cilest, Effiprev, Tricilest, Triafemi.

  • 4e génération

    Chlormadinone

    Bélara

    Drospirénone

    Bélanette, Convuline, Drospirenone, Rimendia, Jasminelle, Yaz.

    Diénogest

    Qlaira

    Nomégestrol

    Zoely

Outre ces pilules, Diane 35, un estroprogestatif dont le progestatif est le cyprotérone et ses génériques (Androcur, Climène, Cyprotérone, Evepar, Holgyème, Kaliale, Lumalia, Minerva…) sont aussi largement prescrits hors indication de mise sur le marché (AMM) comme contraceptif chez les femmes qui ont des problèmes d'acné ou d'hyper-pilosité. Le risque de thrombose veineuse qui lui est associé est plus élevé que pour les pilules de 3e et de 4e générations.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: ANSM, Ministère français de la santé
Tous droits réservés