L'alimentation actuelle perturbe la leptine et l'insuline qui contrôlent l'appétit

L'alimentation actuelle perturbe les hormones qui contrôlent l'appétit, explique le professeur Robert Lustig dans le journal Nature Clinical Practice Endocrinology and Metabolism, ce qui crée une dépendance à la nourriture ("addiction"). Il pointe du doigt la responsabilité de l'industrie pour l'obésité des enfants.

Selon Lustig les changements dans la fabrication industrielle des aliments depuis une trentaine d'années les rendent toxiques.
Du sucre est ajouté dans une grande variété de produits qui n'en contenaient pas auparavant et les fibres sont enlevées. Ce qui perturbe l'équilibre de deux hormones qui contrôlent la quantité de nourriture que nous mangeons, la leptine et l'insuline.

L'insuline amène à manger en agissant sur le cerveau de deux façons.

Elle bloque le signal provenant des réserves de graisse de l'organisme en supprimant l'effet d'une autre hormone la leptine, ce qui augmente l'appétit.

Elle déclenche aussi le signal d'attente de la satisfaction ou du plaisir de manger amené par l'action de la dopamine (neurotransmetteur). La dopamine est impliquée dans les dépendances telles qu'aux drogues, à l'alcool et même au jeu (gambling). Le "rush" plaisant de dopamine amène à vouloir manger.

L'alimentation riche en sucre et faible en fibres déclenche une plus grande action de l'insuline, bloquant la leptine, ce qui augmente l'appétit.

PsychoMédia avec source:
News.scotsman

Voyez également:

L'obésité liée à une moins grande activation des centres du plaisir du cerveau
Prise de poids: un cercle vicieux cérébral identifié
Poids: un gène affectant la dopamine porte à manger davantage
DOSSIER: Comment perdre du poids sainement

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Perdre du poids