L'importance du sentiment d'efficacité personnelle pour réussir à maigrir

La croyance d'être capable de réussir, qui a été appelé sentiment d'efficacité personnelle (self-efficacy), exerce une influence importante sur la décision d'entreprendre sérieusement des actions pour maigrir, selon une récente étude.

Une personne qui a un sentiment d'efficacité élevé par rapport à l'alimentation croit qu'elle peut réussir à manger sainement peu importe les circonstances, qu'elle soit ennuyée, anxieuse, fatiguée, en vacances ou à une fête. Elle est motivée et optimiste.
Elle persévère même dans les moments difficiles. Alors que celle ayant une faible sentiment de pouvoir réussir a tendance à éviter d'essayer d'atteindre un but qui représente un défi et quand les choses deviennent difficiles elle est plus susceptible d'abandonner.

Il est toutefois possible d'améliorer son sentiment d'efficacité en développant ses compétences (en s'informant par exemple), en ayant des modèles et des encouragements.

Rhonda Anderson, de l'Université de technologie de Queensland, a analysé le sentiment d'efficacité personnelle et les comportements de contrôle du poids chez 560 femmes âgées entre 51 à 66 ans. Les deux tiers d'entre elles étaient en surpoids ou obèses.

Bien que les participantes étaient désireuses d'améliorer leur alimentation et de devenir plus actives physiquement, elles avaient, pour la plupart, peu de stratégies efficaces pour y parvenir.

Un lien important entre l'excès de poids et le sentiment d'efficacité était observable. "Les femmes qui avaient le plus d'excès de poids étaient plus susceptibles de se croire incapables de maigrir, c'est-à-dire de persévérer dans une alimentation saine et d'être plus actives physiquement", dit-elle.

Être obèse à 60 ans, commente l'auteure, ne met pas en bonne position pour vieillir en santé.

La plupart des participantes qui avaient fait des efforts pour faire de l'exercice avaient opté pour la marche et celles qui avaient essayé de manger mieux avaient surtout coupé les gras.

"Mais prendre des marches et ne pas mettre de beurre sur son pain ne font pas perdre 30 Kg", commente l'auteure. Les femmes ont besoin de plus d'informations et de support pour réussir à améliorer leur santé et perdre du poids, considère-t-elle.

Voyez également:


Psychomédia avec source: Science Daily