Maigrir: Les aliments avec édulcorants (sucrants sans sucre) ne sont pas toujours réduits en calories

Alors qu'un nouvel édulcorant, la stevia, vient d'être autorisé en France, l'Association française des diététiciens-nutritionnistes (AFDN) met en garde contre «la consommation excessive de produits dits light ou allégés».

D'abord, précise l'association, les édulcorants ne sont pas tous sans calories. On distingue les types suivants d'édulcorants:
    - les polyols (sorbitol, xylitol, mannitol) sont des édulcorants dits nutritifs qui apportent 2,4kcal/g (comparativement à 4kcal pour le saccharose); ils sont utilisés dans les bonbons ou les chewing-gum « sans sucre »;
- la saccharine et l’aspartame sont des édulcorants intenses d’origine chimique qui n’apportent aucune calorie;

- le sucralose (Splenda) et le Rébaudioside A (Stevia) sont des édulcorants intenses d’ origine naturelle qui n’apportent aucune calorie; le Stevia est commercialisé depuis environ deux ans aux États-Unis et vient d’obtenir son autorisation de mise sur le marché en France.

Par ailleurs, à part les sodas aux édulcorants intenses, qui sont réellement sans calories, les aliments édulcorés ne sont pas nécessairement moins caloriques que leur version standard. Dans les produits semi-liquides ou solides, le sucre représente un certain volume. S'il est substitué par des édulcorants intenses à beaucoup plus faible volume, la densité énergétique se trouve modifiée. Et ce d'autant plus que l'aliment est riche en lipides (graisses). Ces dernières étant beaucoup plus caloriques que les glucides (sucres), certains produits, tels que les chocolats ou les biscuits allégés en sucre se révèlent plus caloriques que la version standard.

Voyez également:

Les édulcorants perturberaient l'appétit et feraient prendre du poids
La gomme à mâcher sans sucre peut avoir des effets secondaires importants
DOSSIER Psychomédia: Maigrir sainement

Psychomédia avec sources: Le Figaro, AFDN
Tous droits réservés