Les provocateurs agressifs sur Internet (qui sont qualifiés de trolls) présentent les traits de personnalité qui constituent ce qui a été appelé la tétrade noire de la personnalité, confirme une étude canadienne publiée dans la revue Personality and Individual Differences.

La tétrade noire de la personnalité est constituée de quatre traits décrivant les personnalités nuisibles socialement: le narcissisme, le machiavélisme, la psychopathie et le sadisme.

Le psychologue Erin E. Buckels de l'Université du Manitoba et ses collègues (1) ont mené cette étude avec 1215 répondants qui ont complété des tests de personnalité et une enquête sur leurs styles de commentaires en ligne.

Le trolling en ligne était défini comme étant un comportement trompeur, destructeur, ou perturbateur dans divers environnements sociaux sur Internet pour nulle autre raison que le plaisir. Les trolls aiment semer le trouble et exploiter les points sensibles pour jouer avec les émotions des autres.

Ceux qui faisait du trolling montraient des signes de sadisme, de psychopathie et de machiavélisme. Le sadisme était le plus fortement lié à ce comportement. Des questions qui évaluaient le sadisme étaient, par exemples: "J'aime faire mal aux autres physiquement"; "J'aime faire des blagues au dépend des autres"; "J'aime jouer le rôle de vilain dans les jeux et torturer les autres personnages".

Si quelqu'un tombe dans le piège, le trolling s'intensifie impitoyablement pour le plus grand amusement de son auteur. C'est pourquoi les internautes novices se font régulièrement mettre en garde "de ne pas nourrir les trolls".

Ces comportements sur Internet sont une manifestation parmi d'autres de leur sadisme au quotidien. Sur Internet, ces comportements sont favorisés par l'anonymat.

(1) Paul D. Trapnell de l'Université de Winnipeg et Delroy L. Paulhus de l'Université de Colombie britannique.

Psychomédia avec sources: The Independant, Personality and Individual Differences.
Tous droits réservés