Le concept de phénomène de l'imposteur, aussi souvent appelé syndrome de l'imposteur, a été introduit en 1978 par les psychologues américaines Pauline Rose Clance et Suzanne Imes.

Le concept désigne un sentiment subjectif d'incompétence, ou de ne pas être à la hauteur, malgré des performances et une réussite adéquates selon des critères objectifs.

Ce test, l'Échelle de Clance du Phénomène de l’Imposteur, est le plus couramment utilisé pour évaluer ce phénomène.

Dans la littérature en psychologie, le terme « phénomène » est préféré à celui de « syndrome » pour souligner qu'il ne s'agit pas d'un trouble mental ou psychiatrique, mais plutôt d'un phénomène relativement répandu, particulièrement dans certaines situations.

Voyez, au moyen de ce test de 20 questions, quelles sont les caractéristiques de ce phénomène et comment vous vous situez.

FAITES LE TEST

Tous les tests psychologiques sur Psychomédia

Pour plus d'informations sur le phénomène de l'imposteur, voyez les liens plus bas.

(1) Pauline Rose Clance (1985), The Impostor Phenomenon: When Success Makes You Feel Like A Fake, Bantam Books. Traduction libre de Psychomédia.

Psychomédia
Tous droits réservés.