Plus de dépression et de troubles anxieux chez les jeunes souffrant d'asthme

Les jeunes qui font de l'asthme sont presque deux fois plus susceptibles de souffrir de dépression et de trouble anxieux, selon une recherche publiée dans le Journal of Adolescent Health.

Dr. Wayne Katon, de l'Université de Washington, et ses collègues ont comparé 781 jeunes de 11 à 17 ans ayant un diagnostic d'asthme
avec un groupe de jeunes sans asthme.

Environ 16% des jeunes avec un diagnostic d'asthme souffraient de troubles dépressifs ou anxieux, comparativement à 9% chez les jeunes n'ayant pas d'asthme.

Les troubles dépressifs et anxieux incluaient la dépression majeure, la dysthymie, le trouble panique, l'anxiété généralisée, l'anxiété de séparation, la phobie sociale et l'agoraphobie.

Les jeunes souffrant de dépression et de troubles anxieux éprouvaient souvent plus de difficulté à composer avec l'asthme et décrivaient un moins bon fonctionnement physique en raison de la combinaison de l'asthme et de leur état de santé mentale.

Les jeunes avec l'asthme et un trouble dépressif ou anxieux sont aussi plus susceptibles de fumer, ce qui rend l'asthme plus difficile à traiter.

Les jeunes filles avaient un plus grand risque de dépression et d'anxiété, ainsi que les jeunes vivant dans un foyer monoparental, ceux ayant reçu un diagnostic d'asthme plus précoce et ceux pour qui l'asthme est le plus invalidant.

Voyez également:

Le stress et l'anxiété, même ponctuels, amplifient rapidement les allergies
A l'adolescence, plus de stress et de dépression chez les filles
L'asthme causé par une seule utilisation par semaine de produits nettoyants
DOSSIER : Troubles anxieux
DOSSIER : Dépression

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Dépression, Anxiété et troubles anxieux et Adaptation à une maladie.