Faire du ménage protège contre le cancer du sein (mais pas de l'ennui)

Faire du ménage protège contre le cancer du sein
Faire de l'entretien ménager peut réduire substantiellement le risque de développer le cancer du sein.

Une recherche qui comparait les bénéfices de différents types d'activités physiques (de loisir, reliées au travail et entretien ménager) montre que l'entretien ménager est l'activité qui a le plus d'impact pour prévenir le cancer du sein chez les femmes.
Il faut dire que l'entretien constitue de loin la forme d'activité la plus pratiquée, les femmes passant une moyenne de 16 à 17 heures par semaine à faire du lavage, à cuisiner et à nettoyer.

Avant la ménopause, le risque de cancer du sein était réduit de 30% chez les femmes faisant du ménage comparativement à celles n'en faisait pas. Après la ménopause, il était réduit de 20%.

Ces résultats apportent une indication additionnelle que les formes modérées d'activité physique, telles que l'entretien ménager, peuvent être plus importantes que des activités récréationnelles moins fréquentes mais plus intenses pour réduire le cancer du sein.

Les chercheurs ont recueilli des données auprès de plus de 218 000 femmes de 20 à 80 ans dans 9 pays européens pendant 6 ans et demi.

Source: Sciencedaily

Voyez également:

La marche réduit vraiment le risque cardio-vasculaire
Le tango, excellent pour l'esprit et l'équilibre
Dossier : Activité physique
Moins d'hormones de substitution, moins de cancers du sein
Cancer : plusieurs croient davantage au destin qu'aux facteurs de risque

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Bien-être et santé