Sclérose en plaques: trop tôt pour la thérapie de déblocage veineux (gouvernement fédéral canadien)

Le nouveau traitement de déblocage veineux par angioplastie contre la sclérose en plaques proposé par le médecin italien Paolo Zamboni n'est pas sur le point d'être disponible au Canada.

La ministre canadienne de la Santé, Leona Aglukkaq, a accepté le 1 er septembre, les recommandations en matière de recherche sur la sclérose en plaques présentées par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) selon lesquels les résultats des études en cours doivent être attendus avant que des essais cliniques pancanadiens soient proposés.
Ces recommandations sont fondées sur un examen de l'état actuel de la science effectué à l'occasion d'une réunion de spécialistes nord-américains de la sclérose en plaques tenue le 26 août 2010.

« Lors de la réunion organisée par les IRSC et la Société canadienne de la sclérose en plaques, les experts scientifiques ont constaté le manque flagrant de données scientifiques à l'appui du lien entre un drainage veineux anormal et la sclérose en plaques», a déclaré le Dr Alain Beaudet, président des IRSC.

Les chercheurs estiment que l'innocuité et l'efficacité de la procédure doivent d'abord être démontrées et que l'existence d'un lien entre l'obstruction veineuse et la maladie doit aussi être confirmée avant d'aller de l'avant.

« J'accepte les recommandations du groupe de spécialistes selon lesquelles nous devons attendre les résultats des études en cours sur la relation entre la sclérose en plaques et les malformations veineuses, a déclaré la ministre Aglukkaq. Ces études orienteront les décisions concernant la tenue d'essais cliniques pancanadiens sur un traitement visant à débloquer les veines. Je vais immédiatement mettre sur pied un groupe de travail scientifique qui sera chargé de surveiller l'état d'avancement de ces études et d'autres encore, de même que de me tenir au courant à cet égard. De plus amples détails sur ce groupe de travail seront diffusés sous peu. »

En juin dernier, sept études ont été commandées par la Société canadienne de la sclérose en plaques et son homologue américain, au coût de 2,4 millions de dollars.

Voyez également:

Trop tôt pour des essais pan-canadiens de déblocage veineux (Instituts de recherche en santé du Canada, août 2010)
Sclérose en plaques: d'autres résultats à l'encontre de la théorie vasculaire de Zamboni (août 2010)
Sclérose en plaques: une étude allemande porte un dur coup à la théorie vasculaire de Zamboni (juillet 2010
Trop tôt pour le traitement par angioplastie veineuse disent Zamboni et Zivadinov (avril 2010)
Angioplastie veineuse: communiqué des neurologues du Québec (mars 2010)

Psychomédia avec sources:
Santé Canada (communiqué), Radio-Canada
Tous droits réservés