Chez les hommes d'âge moyen qui consomment 2,5 consommations d'alcool par jour, le déclin de la mémoire et des capacités mentales est accéléré, montre une étude publiée dans la revue Neurology. L'étude n'impliquait pas un nombre suffisant de femmes consommant cette quantité d'alcool pour permettre de tirer des conclusions mais il est généralement admis qu'elles sont encore plus sensibles aux effets de l'alcool.

Severine Sabia et ses collègues britanniques de l'Université College London et français de l'Inserm ont analysé des données concernant plus de 5,000 hommes et 2,000 femmes âgés dans la quarantaine au début de l'étude.

Leur consommation d'alcool a été évaluée à 3 reprises au cours de 10 ans. Après ces 10 ans, alors qu'ils étaient âgés en moyenne de 56 ans, ils ont passé des tests de mémoire et de fonctions exécutives (qui concernent la coordination de l'attention et du raisonnement pour l'atteinte de buts).

Alors que la consommation légère à modérée ne semblait pas affecter les capacités mentales, une consommation de plus de 2 verres par jour de bière, vin ou spiritueux était liée à un déclin cognitif plus rapide de 1,5 ans à 6 ans.

Psychomédia avec source: USA Today.
Tous droits réservés