Ethné et Philippe de Vienne viennent de publier un cinquième livre de recettes, « La cuisine d'Ethné et Philippe » (nov. 2016, Éditions du Trécarré) qui contient 140 recettes et 175 déclinaisons et est accompagné d'un boîtier de 28 épices et mélanges.

Ce livre est dans la continuité des précédents tout en représentant un virage alimentaire d'ampleur effectué par le couple « chasseur d'épices ». Il fait suite à un diagnostic de sclérose en plaques qu'a reçu Philippe il y a 4 ans.

Le livre de la Dre Terry Wahls (1) « Minding My Mitochondria: How I Overcame Secondary Progressive Multiple Sclerosis and Got Out of My Wheelchair » (2010) a été un déclencheur.

Les aliments inflammatoires tels que « produits laitiers, gluten, soya, sucre, œufs et produits transformés ont disparu du frigo et du garde-manger », rapporte Karine Tremblay dans La Tribune. « Les herbes et les épices, les fruits, les légumes, les noix, les graines, les poissons sauvages, les viandes provenant d'animaux élevés en pâturage, les algues, les aliments fermentés ont gardé une place de choix. »

« On a toujours cuisiné beaucoup, avec ce qu'on avait sous la main », disent-ils. « Ça n'a pas changé. Ce qu'on a modifié, c'est le contenu du garde-manger. »

Au bout de cinq semaines de ce nouveau régime, les symptômes de la maladie avaient disparu, rapporte la journaliste. À cela s'ajoutaient un niveau d'énergie accru et un bien-être général.

« Je ne suis pas guéri », a-t-il confié à Josée Blanchette (Le Devoir). « Mais la progression est arrêtée. Je suis en rémission permanente et totale depuis trois ans. Si je remange des produits industriels, les symptômes réapparaissent. Je ne consomme plus rien qui sort d’une boîte et comporte plus de deux ingrédients. »

« Après deux ans d'exploration de différentes méthodes, l'idée de ce livre a commencé à germer », peut-on lire dans la présentation de l'éditeur.

« La cuisine de Philippe et Ethné est une invitation hédoniste qui vise à démystifier et épicer une diète qui pourrait paraître fade puisque n’y figure aucun glucide, crème, beurre ou œuf », commente la chroniqueuse.

« Dans ce livre de cuisine, peut-on lire dans la présentation de l'éditeur, contenant des recettes et des conseils, Ethné et Philippe vous invitent dans leur cuisine. Il rassemble ce que ces auteurs font de mieux : des plats simples et savoureux, basés sur leurs découvertes culinaires, mais aussi des histoires sur le plaisir de manger santé, entourés de leurs proches. Cet ouvrage offre des outils et des pistes de réflexion sur l'alimentation contemporaine, mais il propose avant tout des recettes accessibles à tous, sans compromis et toujours savoureuses.

Chaque chapitre du livre présente une technique de cuisine et quelques variations possibles. »

Le coffret peut être un cadeau de Noël intéressant pour ceux qui essaient de se soigner par l'alimentation mais aussi tous ceux qui ont le goût d'explorer en cuisine.

Les de Vienne ont aussi notamment écrit « La règle d'or des épices » et « La cuisine et le goût des épices ». Ils sont propriétaires de la boutique Épices de cru, au marché Jean-Talon, à Montréal. Le site de la boutique contient notamment plusieurs recettes.

(1) La Dre Terry Wahls, de l'Université d'Iowa, elle-même atteinte de sclérose en plaques, vient de recevoir, en juillet 2016, une subvention de 1 million $ de la NMSS (National Multiple Sclerosis Society) américaine pour mener un essai clinique comparant deux types d'alimentation pour améliorer les symptômes de la maladie : le « protocole Wahls » qu'elle a développé et le « régime Swank faible en gras saturé » développé par le Dr Roy Swank.

L'alimentation peut affecter la douleur de la fibromyalgie et d'autres syndromes

Pour d'autres suggestions de livres de cuisine, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : Épices de cru, Le Devoir, La Tribune.
Tous droits réservés