Sclérose en plaques et angioplastie: manifestation contre la position du Collège des médecins du Québec

Des personnes atteintes de sclérose en plaques ont manifesté jeudi à Montréal devant les bureaux du Collège des médecins pour protester contre la position de ce dernier concernant le traitement controversé prôné par le médecin italien Paolo Zamboni, rapporte La Presse Canadienne.

Selon l'hypothèse de Zamboni, la sclérose en plaques n'est pas une maladie auto-immune mais résulte plutôt d'un mauvais drainage des veines du cou (l'insuffisance vasculaire céphalorachidienne chronique ou IVCC) et peut être traitée au moyen d'une angioplastie (dite thérapie de libération). Le réduction du flux sanguin serait la cause de dépôts de fer dans le cerveau provoquant les lésions caractéristiques de la maladie.

Francine Deshaies, qui a organisé la manifestation, a reçu le traitement en Pologne. Elle estime que ce dernier devrait être disponible au Québec.

D'autres manifestations étaient également prévu ailleurs au Canada jeudi.

Après la Saskatchewan, le Manitoba a annoncé le mois dernier, qu'il financera des essais cliniques testant la thérapie par angioplastie.

Voyez également:

La Presse canadienne
Tous droits réservés