Faible libido: la flibansérine refusée aux États-Unis

Un comité consultatif de l'agence américaine des médicaments (la Food and Drug Administration - FDA) s'est prononcé vendredi, à l'unanimité, contre l'autorisation de mise en marché du flibanserin du laboratoire allemand Boehringer Ingelhein, qualifié de "viagra" pour les femmes par les média. Les onze experts n'ont pas jugé les bénéfices assez robustes pour justifier les risques.

Les votes des comités consultatifs déterminent habituellement les décisions finales de la FDA mais pas toujours.
La flibansérine a initialement été développée comme antidépresseur (fonction pour laquelle son efficacité s'est avérée décevante). La demande de commercialisation concernait une indication pour augmenter le désir sexuel chez les femmes n'ayant pas atteint la ménopause qui vivent une détresse par rapport à une faible libido.

La flibansérine (comme un antidépresseur) n'agit qu'après six à huit semaines de traitement, à la différence du Viagra, qui agit quasi instantanément. Ses mécanismes d'action sont tout-à-fait différents de ceux du Viagra. Elle agit sur certains récepteurs de la sérotonine, un neurotransmetteur cérébral. (Voyez: Modeste efficacité de la flibansérine)

Le diagnostic même de "trouble du désir sexuel hypoactif" est lui-même très controversé. Dans le mois précédant la décision de la FDA, Boehringer a déployé une campagne publicitaire pour promouvoir ce trouble, indique le New York Times.

En 2004, la FDA a aussi rejeté unanimement le patch de testostérone Intrinsa de Procter & Gamble, approuvé en Europe en 2006 pour les femmes souffrant de faible libido après l'enlèvement de l'utérus et des ovaires, lorsque toutes autres formes de thérapie sexuelle ont échoué. Le produit a été largement utilisé en Angleterre pour des femmes n'étant pas en ménopause chirurgicale.

Selon BioSante Pharmaceuticals qui prévoit demander l'autorisation de la FDA pour un produit de testostérone appelé LibiGel, 4 millions de prescriptions de testostérone ont été faites "off label" (hors autorisation de mise en marché) aux États-Unis en 2009.

Voyez également:

Les médicaments pour l'amélioration du désir et du plaisir sexuels chez la femme
La testostérone peut-elle améliorer une faible libido chez les jeunes femmes?
Quels sont les troubles sexuels?
DOSSIER Psychomédia : Sexualité

Psychomédia avec source:
New York Times
Tous droits réservés