Montréal détrône Paris comme meilleure ville étudiante du monde, selon la cinquième édition du classement l'Institut britannique Quacquarelli Symonds (QS).

Paris, qui détenait la première place dans les quatre classements précédents, occupe la deuxième place, suivie de Londres. Les autres villes françaises figurant dans le top 100 sont Lyon (34e place), suivie de Toulouse (68e), Montpellier (90e) et Lille (97e).

Pour ce qui est des villes canadiennes, Vancouver figure dans le top 10. Toronto occupe la 11e place et Québec, la 72e.

D’après une étude de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain publiée en 2016, Montréal compte plus de 155 000 étudiants à temps plein. Plus de 30 000 sont de l’extérieur du Canada, rapporte un communiqué de l'Université McGill.

Le classement QS est établi selon plusieurs indicateurs comme le niveau académique, la population étudiante, les équipements adéquats, l’attractivité de la ville pour les jeunes, le marché de l’emploi et le coût de la vie et des études. Il tenait compte cette année d'un nouvel indicateur, celui de la perception des étudiants.

Paris aurait perdu son titre en raison de reculs dans les domaines liés au coût de la vie et de l’attraction de la ville. Les villes américaines souffrent de leur côté du coût de la vie et des frais de scolarités élevés. Ainsi, 10 des 12 villes américaines ont reculé dans le classement. Boston occupe la première place américaine, au 8e rang.

Classement 2017 - (2016)

1 - Montréal (7)
2 - Paris (1)
3 - Londres (5)
4 - Séoul (10)
5 - Melbourne (2)
6 - Berlin
7 - Tokyo (3)
8 - Boston (13)
9 - Munich (11)
10 - Vancouver (13)

Top 100 des meilleures universités au monde (2016)

Photo : Université de Montréal

Psychomédia avec sources : QS, Radio-Canada, Université McGill, Le Monde, Le Figaro.
Tous droits réservés.